{Recette turque} KUYMAK : La fondue turque

par pelin

Le kuymak est un plat qui tient ses origines des côtes nord-est de la Turquie, la région de la mer noire (Karadeniz en turc). Moi-même originaire de cette région, je vais partager avec vous cette recette qui se retrouvait sur ma table de petit déjeuner un dimanche sur deux durant mon enfance, en compétition avec le menemen. Aujourd’hui, j’essaie de calmer ma maman car je tiens à garder une ligne correcte.

On dit souvent que le kuymak a une seconde appellation, le mihlama. Si vous dites ça à ma maman, vous la facherez sévèrement car elle n’est pas du tout d’accord (attention, les femmes karadenizli ne rigolent pas !). Pour elle, les deux plats sont différents. Pour faire simple, on peut dire que l’ingrédient principale du kuymak est la farine de maïs alors que l’ingrédient principal du mihlama est le fromage. Vous voyez donc ou se situe la différence.

Avant de passer à la recette, sachez que le kuymak se fait traditionnellement dans une poele en cuivre de moyenne taille. Vous pouvez vous en procurer une sur Amazon ou sur les marchés. Elle donnera plus de goût à votre plat.

Passons maintenant à la recette du kuymak, cette merveilleuse fondue turque : 

Ingrédients du kuymak, pour 4 personnes :

La préparation du kuymak (env. 15 min) :

1 – Faites fondre le beurre à feu moyen dans la poêle.

2 – Rajoutez la farine de mais. Remuez 3 minutes jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.

3 – Rajoutez l’eau tiède progressivement. La mixture doit être pâteuse et non pas liquide. Si c’est trop sec, rajoutez encore de l’eau. Si c’est trop liquide, rajoutez de la farine diluée dans de l’eau.

4 – Au bout de 3 minutes de cuisson, rajoutez le fromage en le répartissant sur toute la poêle. Après l’avoir déposé au dessus de la pâte, ne mélangez plus et laissez fondre le fromage tel qu’il a été déposé. Une fois fondu, retirez la poêle du feu et servez chaud avec des morceaux de pain.

Conseil : Quel que soit le fromage que vous choisirez, n’hésitez pas à le couper en longueur plutôt qu’en dès. Comme ça, vous n’aurez pas à mélanger dans le 4/. 

La tradition veut que toutes les personnes présentes à la table se servent directement dans la poêle en y trempant des morceaux de pain. Le résultat final devrait ressembler à ça :

Afiyet olsun !

PS : Si vous avez une autre version de ce plat, n’hésitez pas à la partager en commentaire et à en faire profiter tout le monde !

Dernière photo : yasemin.com

À lire également :

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite