Les 10 Meilleurs Quartiers d’Istanbul + Choses à Faire

par pelin

Voici l’article parfait si vous allez faire un premier voyage à Istanbul. Il vous aidera à découvrir tous les meilleurs quartiers d’Istanbul ainsi que les choses à faire dans ces lieux. Monuments, musées, activités… Vous saurez tout sur ces lieux à découvrir.

Vous constaterez que la plupart des quartiers d’Istanbul sont listés par deux. Étant très proches les uns des autres, mon conseil est de faire la découverte des duos ensembles… 

☆ : Dans les listes de choses à faire, les idées étoilées sont les choses les plus touristiques à faire à Istanbul… à ne pas manquer donc !

Suite à cet article,  vous pouvez découvrir plus d’idées de choses à faire à Istanbul et accéder aux articles Shopping à Istanbul et Restaurants à Istanbul. Pour savoir où loger à Istanbul, n’oubliez pas de consulter notre guide des hôtels à Istanbul.

Sommaire

1. Sultanahmet et Fatih

Sultanahmet est le quartier historique d’Istanbul, mais également le quartier le plus célèbre et touristique de la ville. On y trouve toutes les mosquées emblématiques d’Istanbul comme la mosquée bleu ou la Sainte Sophie, ainsi que le palais ottoman le plus célèbre du monde du nom de Topkapi. Enfin, les musées les plus importants d’Istanbul sont pas loin de la place Sultanahmet.

Que faire dans le quartier de Sultanahmet ?

  1. Le mosquée blue Sultanahmet 
  2. La mosquée Sainte Sophie 
  3. L’hippodrome de Constantinople
  4. Le palais de Topkapi 
  5. La citerne basilique 
  6. Le musée Sainte Irène
  7. Le bazar Arasta
  8. Le musée des arts turcs et islamiques
  9. Le musée d’archéologie d’Istanbul
  10. Le parc Gülhane

Plus globalement, le quartier de Fatih est le district historique d’Istanbul dans lequel se trouve le quartier d’Istanbul. En plus de nombreux marchés et bazars importants comme le Grand Bazar, le district regorge de mosquées ottomanes importantes. Ma préférée est la mosquée Süleymaniye mais on peut y voir également la mosquée de Fatih et celle de Beyazit qui valent le coup d’oeil.

Que faire dans le district de Fatih ?

  1. Le Grand Bazar 
  2. La mosquée de Beyazit
  3. Le Bazar Egyptien 
  4. La mosquée de Süleymaniye
  5. Manger des haricots derrière la mosquée de Süleymaniye
  6. Le tombeau de Mimar Sinan
  7. La mosquée de Fatih

2. Taksim, Cihangir et Şişhane

Taksim est le quartier animé du côté moderne de la ville d’Istanbul. Il est surtout connu pour sa place mythique du même nom ainsi que son avenue Istiklal, l’avenue la plus touristique du pays entier. Taksim représente le centre culturel et point de rencontre de ce côté d’Istanbul. On y trouve des cafés, restaurants et boutiques par centaines mais également des passages et galeries de shopping secrètes à Istanbul.

Que faire à Taksim ?

  1. Du Shopping, sur l’avenue Istiklal ou dans les galeries secrètes adjacentes 
  2. Visiter le Centre Culturel d’Atatürk sur la place de Taksim
  3. Visiter l’église Saint Antoine 
  4. Visiter l’égalise Aya Triada proche de la place de Taksim
  5. Achetez des livres chez les libraires
  6. Manger sur un rooftop de Taksim 
  7. Faire une pause dans le parc de Gezi
  8. Boire un café turc dans un passage 
  9. Passer la nuit dans une boite de nuit
  10. Manger du poisson et écouter de la musique toute la soirée dans un restaurant de Nevizade

Cihangir et Şişhane sont deux quartiers à quelques pas de l’avenue Istiklal. Cihangir est à gauche a l’entrée de l’avenue tandis que Şişhane se situe plutôt sur la droite (en descendant) vers la fin de l’avenue, avant Tünel. Cihangir est le quartier bobo des expatriés étrangers. On y trouve de nombreuses galeries d’art, des théâtres de quartier, des cafés et restaurants type brasseries françaises. Sishane est un quartier historique où l’on trouve des musées comme Pera et des petits cafés, patisseries et librairies mignonnes. Je vous recommande également de vous perdre dans un autre quartier très mignon autour de l’avenue Istiklal : Çukurcuma. On y trouve principalement des boutiques d’antiquaires, des petits cafés et boutiques de quartier.

Que faire dans les quartiers autour de l’avenue Istiklal ?

  1. Manger dans un restaurant chic
  2. Faire du shopping dans une boutique branchée
  3. Aller au musée Pera
  4. Chiner les antiquaires
  5. Boire un verre dans un jardin secret
  6. Aller à une expo

3. Galata et Karakoy

Galata est le quartier des artistes d’Istanbul. Avec sa sublime tour du même nom à son sommet, il regorge de ruelles étroites pleines de galeries d’art, de boutiques d’artistes, de vendeurs de tableaux et de cafés et restaurants un peu hors de prix… La vie de quartier de Galata est unique et propice à une balade à pied. Le soir, les alentours de la tour s’animent et les terrasses se bondent d’amis venus partager un repas et une bouteille de vin. Nombreux sont les expatriés qui s’y installent. Galata est également proche de Karaköy, accessible en traversant le pont Galata (à voir absolument). 

Karaköy est le quartier animé qui se situe entre le quartier moderne et le quartier historique, et qui a un embarcadère qui dessert de nombreux autres par bateau. C’est le lieu idéal pour prendre le temps de faire une pause, de boire une boisson chaude ou fraîche selon la saison dans un café branché des ruelles derrière la jetée ou de passer une soirée bière ou vin entre ami.

4. Eminonu et Sirkeci

Eminönü est l’embarcadère central qui propose de faire la traversée du Bosphore jusqu’à la rive européenne. C’est un port qui se lie au quartier de Karaköy par le pont de Galata. Depuis Eminönü, on peut accéder au marché Egyptien et au Grand Bazar à pied par le sud. Le tramway peut également vous emmener rapidement vers le quartier historique.

Sirkeci est un quartier ancien qui se situe entre Eminönü et le quartier historique. On y trouve la fameuse gare de Sirkeci d’où partait le train mythique Midnight Express. Aujourd’hui, les trains partant de Sirkeci vont vers Edirne, Sofia, Bucharest et Belgrade… On peut également monter dans le train sous le Bosphore Marmaray qui emmène vers les quartiers asiatiques d’Uskudar ou Kadikoy. Sirkeci regorge d’hôtels sympas, de restaurants typiques et de cafés traditionnels. C’est un quartier assez central.

5. Besiktas et Ortakoy

Besiktas est le quartier jeune et étudiant au bord du Bosphore sur la rive européenne d’Istanbul. On peut se balader dans son marché ouvert, y faire su shopping ou manger un bon poisson ou boire une bière en soirée. C’est également le quartier où on retrouve le stade de l’équipe du même nom ou le mythique palais Dolmabahçe qui fait face à l’eau.

Ortaköy est le quartier dans le prolongement de Besiktas en suivant le Bosphore sur la droite. On y trouve la fameuse mosquée Buyuk Mecidiye (photo) et de nombreux cafés et restaurants sympas. Les petites boutiques de souvenir d’Ortaköy sont également assez réputée mais Ortaköy propose surtout des stands de Kumpir ambulants (grosses patates garnies).

6. Nisantasi et Bomonti

Nisantasi est le quartier bourgeois d’Istanbul. Il s’agit d’un vieux quartier d’Istanbul, où l’ancienne bourgeoisie s’est installée. On y trouve toutes les boutiques de luxe, les cafés branchés, les restaurants hors de prix de la ville et un petit centre commercial City’s avec de bons restaurants au dernier étage. Les rues sont pleines de bijoutiers et de boutiques de robes de soirée. On y trouve également de très bons coiffeurs, des boutiques de vêtements très branchés “pas chers”. Il s’agit souvent de copies de magasins de luxe. Nisantasi, c’est donc le quartier shopping, Starbucks et restaurant brasserie pour diner le soir.

Pas très loin de Nisantasi, vous trouverez Bomonti, un quartier jeune et animé du côté européen d’Istanbul. Les jeunes actifs s’y sont installés et profitent d’une vie de quartier calme et sympathique, ainsi que des joies des soirées dans des bars décontractés. Vous y trouverez surtout Bomontiada, le centre artistique et culturel installé dans une ancienne usine à bière. Ce lieu accueille tous les soirs des centaines de personne pour boire une bière, manger un bout ou écouter un artiste à Babylon (salle de concert mythique installée dans Bomontiada !). N’oubliez pas de goûter la bière turque qui s’appelle aussi Bomonti !

7. Kürüçesme et Bebek

Kuruçesme est le lieu le plus branché où se retrouve la jet set d’Istanbul après 20h. Au bord du Bosphore, ce quartier est plein de restaurants chics, bars et boites de nuit très en vogue à Istanbul. On peut s’y poser dans un café du Bosphore en journée, très bien y manger en soirée et y faire la fête tout la nuit.

Bebek, un peu après Kuruçesme le long du Bosphore est le quartier des personnes “aisées” d’Istanbul. Il s’étend jusqu’à la forteresse de Rumeli et est réputé pour sa promenade agréable au bord de l’eau. Non loin, vous trouverez le très célèbre parc Emirgan dans lequel on peut observer des milliers de tulipes en avril ou manger un bon petit déjeuner toute l’année.

8. Balat et Eyüp

Balat est le quartier le plus populaire d’Istanbul. Niché au bord de la Corne d’Or avec son quartier voisin Fener, Balat attire tous les regards à cause du mélange des cultures qu’il propose. A la fois très culturellement riche avec un passé historique qui se voit à travers ses églises orthodoxes impressionnantes, et à la fois populaire avec ses habitants modestes et le linge qui s’étant toujours sur un fils entre les bâtiments. Enfin, ses restaurants et cafés très branchés qui attirent les jeunes aisés du pays sont déroutants mais délicieux. Un quartier impressionnant à voir.

Eyüp est un quartier ancien qui se situe à la point de la Corne d’Or. Ce quartier abrite une mosquée mythique du même nom et le tombeau d’Eyüpsultan très visité par les touristes et locaux. Eyüp est un quartier populaire, très conservateur où on trouve le café Pierre Loti en hauteur, accessible grâce au téléphérique, et qui donne une vue imprenable sur la Corne d’Or. 

9. Kadiköy et les îles aux Princes (Asie)

Kadiköy est le quartier décontracté un peu bobo de la rive asiatique d’Istanbul. On y retrouve un embarcadère qui dessert toute la ville, une vie de quartier très chaleureuse, de très nombreux restaurants et cafés ainsi qu’un patrimoine culturel qui se traduit par ses centres culturels, ses musées de quartier, ses salles de théâtre et son opéra. Kadiköy est très animé en soirée et ne dort jamais. On peut y manger et y écouter de la musique live toute la nuit. Les restaurants de poisson du quartier sont très propices à une bonne soirée entre amis avec du Raki sur la table. Le quartier de Moda dans son extension est l’endroit parfait pour découvrir les meyehane ou boire une bière sur sa plage face à la mer Marmara. PS : Y ayant vécu 10 ans, ce quartier est mon préféré d’Istanbul même s’il n’est pas très chargé en histoire…

Les Îles aux Princes d’Istanbul sont le “quartier” détaché de la ville. Se situant au milieu de la mer Marmara, le long de la jetée du côté asiatique d’Istanbul, les îles aux Princes d’Istanbul sont accessibles par bateau via les embarcadères de Kabatas, Kadikoy et Bostanci. Les deux îles les plus visitées sont la Grande Île et Heybeliada. Elles offrent une superbe nature ainsi que des balades pittoresques et des restaurants de poisson de qualité. Il est également possible d’y loger pour se ressourcer et s’évader loin du tumulte du centre d’Istanbul ou même y aller pour une journée plage et soleil.

10. Üskudar et Kuzguncuk (Asie)

Üsküdar est le quartier conservateur de la rive asiatique d’Istanbul. Il est à 5 min en bateau de Besiktas et à quelques stations de Sirkeci avec le train de banlieue Marmaray. On y trouve de très nombreuses mosquées historiques ainsi qu’une jetée qui emmène jusqu’à la tour de Léandre. On peut rejoindre cette tour aux légendes mystiques avec un petit bateau qui attend sur la jetée. Si vous ne souhaitez pas la visiter, vous pouvez tout de même l’admirer depuis un des cafés au bord du Bosphore ou depuis un restaurant en face. A Uskudar, vous mangerez de la vraie cuisine locale et pourrez y boire un bon café turc parmi les locaux.

Kuzguncuk est dans le prolongement d’Üsküdar sur le Bosphore. C’est un petit quartier peu connu, qui vaut le coup d’oeil pour son calme, sa vie de quartier, ses restaurants et cafés adorables mais surtout ses belles maisons colorées et ses monuments religieux de tout bord. Ce quartier est la preuve d’une vraie rencontre entre les 3 religions monothéistes. En plus, on peut vraiment bien y manger et observer la ville depuis les hauteurs (si on grippe les pentes !). Un vrai havre de paix dans une ville qui ne s’arrive jamais…

Voilà vous savez tout sur les différents quartiers d’Istanbul. Pour continuer la lecture, n’hésitez pas à cliquer sur les articles ci-dessous et découvrir les merveilles qu’offre la ville d’Istanbul.

Vous pouvez également suivre mon compte Instagram pour plus d’Istanbul au quotidien ici @BLOGISTANBUL

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite