Le guide des transports en commun à Istanbul : Métro, Tramway, Ferries… [avec plans de la ville]

Déplacez-vous dans Istanbul facilement

par pelin

Merhaba et bienvenue à Istanbul !

Grâce à cet article, vous allez comprendre comment fonctionne le système de transports en commun d’Istanbul, quelles sont les lignes disponibles, les plans de transports à avoir, mais aussi, je vous donnerais le nom des lignes que vous emprunterez surement le plus souvent pour vos trajets touristiques.

En bref, on va parler Istanbulkart, métro, tramway, ferry, bus, dolmus etc.. ! 

Sachez qu’il existe d’autres articles utiles que vous pourrez également consulter pour comprendre comme vous déplacer à Istanbul sur des sujets plus précis. Ils sont également listés en fin d’article…

Sommaire

Plans des transports à Istanbul

On va commencer par le plus simple. Le plan des transports de trains, trams et métros à Istanbul est constamment en évolution. Istanbul étant une ville dont les infrastructures se développent au fil des années, voire même des mois, il est important de toujours avoir la dernière version de ce plan.

1. LE PLAN COMPLET DES TRANSPORTS SUR RAILS À ISTANBUL :

Le lien du plan sur le site officiel

Vous pouvez également consulter la carte avec UNIQUEMENT les lignes de métros qui existent et qui sont fonctionnelles à Istanbul actuellement. La voici :

2. LE PLAN DU METRO À ISTANBUL

Enfin, vous avez également le plan des lignes de tramways qui sont assez importantes à Istanbul. Voici le plan avec uniquement les lignes de tramways disponibles à Istanbul actuellement.

3. LE PLAN DES TRAMWAYS À ISTANBUL

Il existe également un plan des trajets des vapurs (ferries). Voici donc la carte qui montre toutes les possibilités de trajets en ferry à Istanbul. Elle n’est pas super élaborée mais malheureusement, il n’en existe pas d’autres plus précises pour le moment.

4. LE PLAN DES TRAJETS EN FERRY À ISTANBUL

Maintenant que vous avez une idée des types de trajets possibles à Istanbul grâce à ces plans de transports, voyons comment les emprunter et vous déplacer dans la ville facilement.

La carte de transport d'Istanbul : La Istanbulkart

La première chose à savoir, c’est que pour les personnes de passage à Istanbul, il existe une et une seule carte de transport qui s’appelle la Istanbulkart

Cette carte est valable dans toute la ville et n’a pas de durée d’utilisation. Vous l’achetez une fois, et si vous ne la perdez pas, vous pouvez l’utiliser à chacun de vos passages à Istanbul (car il y en aura forcement plusieurs, je vous le dis:). Voici à quoi ressemble le dernier design de cette carte, sortie en août 2021.

1. Nouveau design et prix de la Istanbulkart

La Istanbulkart coûte 10 TL (1€), elle est rechargeable à l’infini et ne peut servir qu’une seule personne depuis la pandémie mondiale (avant, plusieurs personnes pouvaient utiliser la même carte mais ce n’est plus possible).

2. Les biletmatik pour acheter et recharger votre Istanbulkart

Cette carte est trouvable dans les machines jaunes à l’entrée de chaque métro ou ferry (voir photo ci-dessous). Ces machines se présentent sous 2 formes (à gauche la version plus récente) et sont également là pour recharger les Istanbulkart ou acheter des tickets à l’unité si on a pas de carte. 

À savoir : Paiement uniquement en liquide. Les biletmatik ne prennent pas la carte bancaire ! Avoir des pièces ou billets sur soi est primordial en toutes circonstances à Istanbul…

3. Les cartes de transport pour quelques passages à Istanbul

Il existe aussi des cartes à usages uniques, qui permettent de faire uniquement quelques passages aux tourniquets (voir photo ci-dessous). Actuellement, vous ne trouverez que la IKIgeç, qui coûte 13TL et qui autorise seulement 2 passages. Elle est idéale pour 2 personnes qui veulent passer mais qui n’ont pas leur Istanbulkart à disposition. Elle peut être acheté dans les biletmatik jaunes également. Voici à quoi elles ressemblent :

4. Comment lier votre Istanbulkart à votre code HES ?

La Istanbulkart est très facile d’utilisation une fois qu’elle a été liée à votre code HES. En effet, vous avez l’obligation de lier votre carte à un code HES, auquel cas elle ne fonctionnera pas et vous bloquera dans vos déplacements. J’ai écrit un article tutoriel spécialement pour vous, avec le lien du site sur lequel faire la démarche et les petites astuces. Le voici :

Si vous galérez vraiment à faire cette manipulation, demandez à un des bureaux aux alentours d’une station importante (comme Taksim ou Kadikoy), les agents vous aiderons à le faire.

5. Dans quels transports est valable la Istanbulkart et dans quels transports elle ne l'est pas ?

Après l’avoir rechargé, il suffit de l’utiliser aux tourniquets durant tous vos passages dans les bus, tramways, métros, téléphérique ou ferries. La carte est même utilisable dans les bus qui emmènent à l’aéroport, si vous avez la somme adéquate rechargée dans la carte (environ 35 TL). 

La Istanbulkart n’est cependant pas valable dans les taxis ou le dolmus. Voir plus bas.

Les types de transports disponibles à Istanbul

1. Le métro

Le réseau de lignes de métro est en constante évolution et plus la ville s’étend, et plus de nouvelles lignes sont ouvertes chaque année.

Aujourd’hui, il existe 9,5 lignes de métro à Istanbul. Je dis et demi car la première ligne de métro M1 se divise en 2 à la station Otogar et a donc deux destinations finales différentes. Les autres lignes sont des lignes classiques.

Horaires : Les métros d’Istanbul sont en activités tous les jours, de 6h du matin à 0h, et passent environ toutes les 5 min. Horaires de nuit : Les vendredis et samedis, entre 0h et 6h du matin, il y a un passage de métro toutes les 30 mins pour toutes les lignes.

Prix : Un passage coûte 4,03 TL avec la Istanbulkart. Si vous prenez plusieurs lignes d’affilées, les passages suivants sont à un prix moins élevé.

2. Le Marmaray

Le Marmaray est un train de banlieue de 43 stations dont une partie, entre Sirkeci et Uskudar, qui passe sous le Bosphore. On l’appelle un train, mais vous remarquerez qu’il n’a rien de différent d’un métro classique en apparence.

Vous pouvez voyager de la station Halkali en Europe à la station Gebze en Asie d’une traite. Il existe des lignes qui ne font pas toutes les stations mais je ne pense pas que vous ayez besoin de ce détail. 

Ce qu’il est important de savoir, c’est que ce train de banlieue coûte un peu plus cher, presque 10 TL avec la Istanbulkart, mais vous n’avez pas a payer la ligne en entier si vous ne voyagez que quelques stations. Mais alors comment récupérer l’argent ?

L’astuce : Lorsque vous sortez du train Marmaray, n’oubliez pas de passer votre Istanbulkart sur les bornes de récupération d’excédent (voir la photo ci-dessous) avant de sortir ou de prendre une autre ligne de métro. 

3. Les tramways

3.1 Les tramways modernes

Il existe 4 lignes de tramways actives à Istanbul, T1, T3, T4 et T5. Elles sont presque toutes très modernes et fraîchement inaugurées. Elles sont très pratiques pour accéder à des lieux importants comme le quartier historique, Taksim ou la Corne d’Or.

Les passages se font également avec la Istanbulkart, même tarif qu’un passage par le métro. Les lignes sont disponibles de 6h à minuit. Voir le plan pour les stations.

3.2 Le tramway nostalgique

Vous trouverez une ligne de tramway dite “nostalgique” à Istanbul, la T2. C’est la fameuse ligne avec la voiture rouge qui part de Taksim et qui descent jusqu’à Tünel. C’est une ligne mythique à ne pas manquer et tester absolument, juste pour le fun de l’expérience, entre 8h et 22h. Voir la photo ci-dessus.

4. Les vapurs - ferries

Le bateau est effectivement un transport en commun comme un autre à Istanbul. Il permet de traverser le Bosphore d’une rive à l’autre en moins d’une demi heure tout en donnant à manger aux mouettes.

Je ne vais pas vous expliquer les détails de ce moyen de transport ici car il existe déjà un article complet sur les ferries à Istanbul. À lire ici :

5. Les bus

Les bus sont un magnifique système complexe qui permet aux visiteurs d’Istanbul d’accéder à des coins de la ville non desservies par les autres transports. Personnellement, j’adore les bus d’Istanbul. Ils sont souvent bondés, mais grâce à leur passage réguliers, ils peuvent vraiment dépanner. Pour consulter les lignes, voici le site officiel de l’IETT qui répertorie toutes les lignes, leur trajectoire et leurs horaires.

Si vous souhaitez tester l’expérience du bus à Istanbul, prenez en un après avoir vérifié sa trajectoire depuis une grosse station de bus comme celle de Kadikoy (sur l’embarcadère), de Besiktas pour aller à Nisantasi ou Ortakoy ou encore d’Uskudar pour aller à Cengelkoy ou Kuzguncuk.

Astuce : Je vous ai cité 3 lignes de bus dont le trajet est très agréable en fin d’article.

6. Les dolmus

Le Dolmus est un système de déplacement typique de la Turquie qu’il faut absolument essayer pendant votre voyage.

Le dolmus est un minibus d’environ 20 places, mais seulement 8 à 12 assises, qui suit une trajectoire définie, mais qui peut s’arrêter à n’importe quel moment pour laisser monter ou descendre les passages.

Il existe deux types de dolmus. Les blues, classiques. Et les dolmus jaunes, à la trajectoire plus courte en plein centre ville. 

Un article dédié aux dolmus va bientôt arriver sur le blog, restez connecté !

7. Les vélos communs

Pour profiter des vélos turquoises communs à Istanbul, vous devez télécharger une et une seule application : Isbike. C’est en rechargeant votre compte avec votre carte bancaire et en scannant votre code QR dans les bornes devant les vélos que vous accéderez aux plaisirs de découvrir la ville sur deux route, en toute autonomie.

Mon conseil, faites du vélo sur les plages de Kadikoy jusqu’à Bostanci en Asie ou à Rumeli en Europe. Voir où sont disponibles les vélos ci-dessous.

8. Les trottinettes électroniques (Marti)

Ok donc officiellement, je suis d’une génération ancienne car je ne supporte pas trop ces trottinettes qui pullulent dans la ville. Je les trouve très dangereuses, surtout à Istanbul !! Personnellement, je ne vous conseille pas de les utiliser, mais si vous le souhaitez vraiment, elles fonctionnent vraiment comme dans les autres villes du monde. 

Faites vraiment attention ! (conseil de maman 😉

9. Les téléphériques

Nous avons 2 lignes de téléphériques disponibles à Istanbul, la TF1 et la TF2.

L’une (TF2) vous permet de monter au sommet de Piyer Loti, au bout de la Corne d’Or, tandis que l’autre (TF2) vous permet de voler au dessus du parc de Macka (à Nisantasi). Les deux lignes sont vraiment agréables, n’hésitez pas à les emprunter si vous en avez l’occasion.

Les téléphériques d’Istanbul acceptent la Istanbulkart au prix d’un passage normal.

Les cartes économiques à avoir

Il est possible de vous procurer la Istanbulkart en accompagnement la Istanbul Welcome Card par achat en ligne. Il s’agit d’un pack combo unique, qui vous permet d’avoir une Istanbulkart rechargée qui vous attend à votre hôtel à votre arrivée, mais également une croisière sur le Bosphore avec collation, des audioguides de la ville, des visites guidées dans des musées, des entrées rapides etc… Les avantages de ce produit ne sont pas négligeables. Voir les détails des différentes cartes dans cet article.

Les applications mobiles à avoir

Cela ne va surement pas être un scoop pour vous, mais l’application Google Maps fait du très bon travail pour vous diriger dans la ville. Lorsque vous souhaitez aller à un café précis, il vous suffit de cliquer dessus sur google maps, et après avoir appuyé sur “Directions”, on voit propose plusieurs moyens d’y aller et les durées. Personnellement, j’utilise cette application depuis un moment, mais il arrive qu’elle se trompe ou ne donne pas toutes les possibilités que je souhaite. Alors, je me tourne vers d’autres applications comme Trafi ou Citymappers qui sont vraiment très bien.

Astuce: N’oubliez pas de télécharger une carte d’Istanbul OFFLINE sur vos applications de trajets préférées avant de partir de votre domicile. Comme ça, vous pourrez vous déplacer en voyage sans avoir internet.

Les lignes de transport les plus utilisées ou à utiliser

Il existe des lignes que vous n’allez pas manquer. Je ne vais pas vous citer TOUTES les lignes de transport qui existent à Istanbul, mais je souhaite tout de même vous mentionner celles que vous allez utiliser régulièrement ET celles que je vous recommande d’utiliser car elles sont une superbe vue.

Les lignes les plus utilisées à Istanbul

T1 Kabatas – Bagcilar, ligne de couleur bleue

Tout d’abord, vous allez surement le plus utiliser la ligne de Tramway 1. C’est la ligne de tramway qui dessert tous les monuments importants du quartier historique d’Istanbul, notamment les mosquées comme Ayasofya, la mosquée blue ou la mosquée nouvelle. Elle dessert également le palais de Topkapi et le Grand Bazaar (arrêt Beyazit). Elle va jusqu’aux embarcadères importants de Karaköy (par où on peut accéder au quartier de la tour de Galata), Kabatas et Eminönü, des ports depuis lesquels vous pouvez faire des croisières vers les îles aux princes, sur le Bosphore ou sur la Corne d’Or. Vous passerez également par le mythique pont de Galata depuis ce tram, ne manquez pas cela !

M2 Yenikapi – Haciosman, de couleurs verte

La seconde ligne la plus utilisée est cette du quartier moderne d’Istanbul. La M2 est un métro classique qui vous emmènera tout d’abord dans le quartier de Beyoglu, notamment à la place Taksim, depuis laquelle vous pouvez aller sur l’avenue Istiklal ou les quartiers adjacents comme Cihangir et Asmalimescit. 

Ensuite, la ligne est également très pratique pour se rendre aux plus somptueux contres commerciaux de la ville avec Zorlu Center (Arrêt Gayrettepe), Kanyon (Arrêt Levent) ou Cevahir (Arrêt Sisli Mecidiyeköy). Vous passerez également par le mythique pont de Haliç depuis ce métro, ne manquez pas cela !

Les lignes de ferries

Notamment [Besiktas – Uskudar], [Besiktas – Kadikoy], [Eminonu – Kadikoy] ou [Eminonu – Uskudar] sont des lignes de ferries très empruntées par les locaux pour se balader ou aller au travail.

Ne les manquez pas, les bateaux sont des transports en commun comme les autres…

Les lignes à emprunter absolument à Istanbul

Je souhaite vous conseiller quelques lignes à ne pas manquer pour capter de beaux paysages et vraiment apprécier un moment privilégié à ne rien faire à Istanbul, depuis un siège de bus ou de tram plus ou moins confortable.

  • T5 Cibali – Alibeykoy : Tout d’abord, la ligne de tramway qui longe Haliç est vraiment très agréable et à ne pas manquer. Toute neuve, elle vous permettra d’admirer la corne d’or depuis son côté gauche. Arrêtez-vous à l’arrêt Eyup, prenez le téléphérique pour monter à Piyer Loti, buvez votre café avec vue, puis rentrez avec un ferry. 6 stations. Dernier tram à minuit.
  • 25E Bus Sariyer – Kabatas : Voici une ligne de bus qui vous fera longer toute la côte et vous permettra d’admirer le Bosphore pendant une belle heure. Essayez-la un matin de weekend, une journée ensoleillée. 60 min l’aller.
  • 40 Bus Rumelifeneri – Taksim : Depuis Taksim, prenez le bus 40 et laissez-vous emmener jusqu’à la mer noire tout au nord de la ville, en longeant le Bosphore par le côté européen. C’est un trajet long mais agréable si on a rien à faire et qu’on veut aller jusqu’à la mer (pas pour une baignade mais plus pour se balader). 100 min l’aller.
  • 4 Bus Maltepe – Kadikoy : Cette fois-ci en Asie, longez la mer Marmara en admirant les îles aux princes de loin dans ce bus qui fait la côte. Un moment agréable qui débute à Kadikoy. 30 min l’aller.

Voilà, je crois que vous savez tout. Si vous avez des questions plus précises, vous pouvez les poser en commentaire ou par DM sur mon compte Instagram @BLOGISTANBUL

Si vous cherchez de bons hôtels avec mes recommandations à Istanbul, consultez le guide des meilleurs hôtels d’Istanbul ici.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite