11 street food dans les rues d’Istanbul (+ adresses)

par pelin

Dans cet article, on va parler nourriture turque et se concentrer sur les 8 plats de street food incontournables à manger dans les rues d’Istanbul.

On s’accorde tous à dire qu’une des principales raisons d’aller passer un weekend à Istanbul reside dans la nourriture qu’on va pouvoir y déguster.

Avec son avantage certain de ville cosmopolite, Istanbul propose des centaines d’options de plats et spécialités turques et orientales qui sortent du classique fast food ou de la nourriture trop sophistiquée, pour le bonheur des locaux et visiteurs.

Trouvez ci-dessous mes propositions desquelles il ne faut pas passer à côté lors de votre passage à Istanbul. La nourriture de rue est un art qui mérite d’être découvert en bon et due forme… et voici comment !

Sommaire

1. Balik Ekmek

Le Balik Ekmek, c’est quoi ?

Commençons par mon (presque) préféré… le sandwich au poisson, appelé Balik Ekmek en turc. Le Balik Ekmek est un sandwich fait dans une moitié de pain blanc turc traditionnel. On y trouve un bon gros morceau de poisson grillé, souvent un maquereau norvégien, avec de la salade et des oignons.

Où manger un bon Balik Ekmek à Istanbul ?

Les bateaux colorés d’Eminonu sont réputés pour servir ces sandwich cependant, ce ne sont pas les meilleurs. Je vous recommande plutôt de les déguster sur les stands indépendants de sandwich au poisson. Il y en a un excellent juste en face du marché de poisson de Karaköy, devant l’embarcadère de Turyol qui vous emmène à Besiktas et Kadikoy. Il y a également un très bon stand à Kadikoy, juste en entrant sur la plage de Moda (à la sortie du vapeur, suivre l’embarcadère sur la droite jusqu’à dépasser le café Balon).

Lire aussi : Les bons restaurants de poisson à Istanbul

2. Kumpir

Le Kumpir, c’est quoi ?

Le Kumpir est une énorme patate chaude coupée en deux, remplie de toutes sortes de garnitures choisies sur mesure. Avant de choisir la garniture, le vendeur ajoute une bonne cuillère de beurre à la purée de patate puis touille quelques secondes. Ce mélange créé la base au fond de la patate qui va accueillir le reste. Ensuite, il suffit de choisir parmi les nombreuses garnitures qui s’offrent à vous. Elles sont visibles à travers la vitrine : sauces au yaourt, maïs, champignons, olives, thon, petits pois, carottes, saucisses etc… Le choix est vaste, et certains vendeurs proposent des choix originaux à tester !

Où manger un bon Kumpir à Istanbul ? 

Le lieu le plus réputé pour manger un bon Kumpir à Istanbul est à Ortakoy. On y trouve de nombreux stands à l’affilée, qui offrent une variété de choix concernant la garniture. Si vous voulez mon avis, il est difficile de trouver un stand de Kumpir ou le Kumpir est mauvais, mais si vous souhaitez tester une autre adresse, dans un établissement fermé, Patatos à Taksim est une valeur sûre (un peu moins typique cependant).

Si vous souhaitez essayer à la maison, lisez la recette du Kumpir à la turque.

3. Midye

Le Midye, c’est quoi ?

Les Midye sont des moules farcies au riz vendues à l’unité, qui se mangent à la main accompagnés un filet de citron. Il s’agit d’un snack très populaire en Turquie, que l’on peut manger dans des restaurants spécialisés en fruits de mer. Il est tout de même plus agréable de les manger dans leur milieu le plus authentique : les stands de rue. Vous pouvez en manger à l’unité, mais je vous préviens, personne n’a jamais pu s’arrêter après un seul Midye.

Où manger de bons Midye à Istanbul ?

Vous pouvez manger de bons Midye dans tous les quartiers d’Istanbul, notamment ceux proches des embarcadères comme Kadiköy, Besiktas ou Üsküdar. Vous trouverez des monsieurs qui proposent des Midye sur un plateau avec un grand sourire. Si vous désirez les manger dans un restaurant spécialisé, vous pouvez vous tourner vers des entités du Midye à Istanbul : Midyeci Ahmet à Besiktas et Yasin Midye ou Mercan Midye à Kadiköy. Plus loin, les Midye de Nimet Abla Balik Ekmek à Yeniköy et ceux de Cengelkoy Kokoreccisi sont succulents et très réputés.

Mais pour manger des Midye dans l’environnement célèbre pour sa cuisine riche en fruits de mer et surtout ses délicieux Midye, il faut sortir de la ville, direction Izmir. Plus d’infos le voyage à Izmir bientôt.

4. Kestane

Les Kestane, c’est quoi ?

Les Kestane sont tout simplement des châtaignes. Les châtaignes que je vous recommande absolument de manger à Istanbul sont les châtaignes grillées que l’on trouve dans la rue. Elles sont vendues au gramme et servies presque brulantes, dans un petit packet en carton. À manger immédiatement après les avoir acheté !

Où manger des Kestane à Istanbul ?

À tous les coins de rue ? Ahah, oui oui, je ne plaisante pas, vous trouverez des stands de châtaignes grillées absolument dans toutes les rues passantes de tous quartiers d’Istanbul. Sachez tout de même que les stands de châtaignes grillées commencent à fleurir dans les rues d’Istanbul vers septembre/octobre et sont moins nombreux à partir de mai… Difficile donc d’en trouver en plein été !

Vérifiez la météo à Istanbul mois par mois

5. Cig Kofte

Le Cig Köfte, c’est quoi ?

Le Cig Kofte, c’est un snack turc mythique, composé de bulgur, de sauce tomate, de piment, d’épices et d’un bon coup de main pour moudre et mélanger le tout ensemble. Il est généralement servi sous forme de petits rouleaux rouges qui ont gardé la forme des doigts de celui qui les a fait. Le Cig Köfte est accompagné de laitue, de persil et de pain pita (appelé lavache en turc). On le mange avec un filet d’extrait de grenade et du jus de citron. Il est également possible de manger du cig kofte sous forme de durum (un sandwich enroulé dans une pita à la place du pain). La personne qui vous fera le durum vous demandera à quel point vous le souhaitez piquant. Je recommande un peu de piquant pour donner du goût ! La boisson qui accompagne le cig kofte est bien entendu le Ayran ! La recette du Ayran ici.

Où manger du bon Cig Köfte à Istanbul ?

Le meilleur chef de cig kote d’Istanbul est le fameux Ali Usta, trouvable juste à côté de la station de Marmaray Sirkeci. Il est connu pour son bon cig kofte pas cher vendu dans la rue, mais aussi pour son caractère assez corsé. Il n’y va pas de main morte et sa voix s’entend depuis l’embarcadère parfois ! Sinon, vous avez des vendeurs de cig kofte dans toutes les rues d’Istanbul, dans des petites boutiques du même nom que le plat.

6. Misir

Le Misir, c’est quoi ?

Le Misir est simplement un épi de maïs. Il fait partie de la liste des choses à manger dans la rue à Istanbul, été comme hiver. L’originalité du snack est qu’on peut le manger de deux façons : grillé au feu de bois ou cuit à l’eau. Quelle que soit la façon que vous choisissiez, on vous le servira dans une feuille de maïs avec une généreuse poignée de sel et des serviettes en papier. Vous pouvez refuser le sel.

Où manger du Misir à Istanbul ?

On retrouve les stands de maïs ambulants (souvent vendus avec des châtaignes) un peu partout dans les centres villes d’Istanbul, mais surtout au niveau des places, des marchés, des gares et des embarcadères. 

7. Simit

Le Simit, c’est quoi ?

Le Simit est l’emblématique bagel turc aux graines de sésame dont vous ne pourrez plus vous passer après l’avoir gouté. En forme de tresse circulaire, ce pain au sésame se consomme le matin au petit déjeuner ou pour combler un petit creux dans la journée. C’est le symbole du snack en Turquie. Chaque ville a sa recette, et se déguste sans modération. La recette du Simit fait maison ici.

Où manger un Simit à Istanbul ?

Le Simit s’achète dans les stands ambulants de rue ou dans toutes les boulangeries. On en trouve toute la journée mais ils sont bien entendu vraiment meilleurs le matin, sortis du four. 

Le Simit est également le pain qu’on lance aux mouettes sur les ferries d’Istanbul. Les mouettes en raffolent !

8. Kokoreç

Le Kokoreç, c’est quoi ?

Le Kokorec est un sandwich aux tripes assaisonné et servi chaud dans un pain moelleux avec un filet de citron. C’est la street food dont les turcs raffolent, surtout tard le soir, après une soirée arrosée par exemple. On peut le déguster facilement dans les stands de rue ou en restaurant, mais le stand est la manière la plus authentique de le manger.

Où manger un Kokoreç à Istanbul ?

Il existe de nombreux lieux pour manger un sandwich kokorec à Istanbul. Les endroits les plus connus sont Taksim-Sishane avec la fameuse enseigne Ozzie’s 1968’Den Beri Kokoreç, Mercan Kokorec à Kadikoy, Cengelkoy Kokoreccisi à Cengelkoy et enfin Gedikpasa Kokorec à Beyazit près du Grand Bazaar. Il existe surement d’autres adresses très bien, je vous donne juste celles qui sont très centrales.

9. Gözleme

Le Gözleme, c’est quoi ?

Le Gözleme est une crêpe salée fourrée, cuite sur une poile comme vous le voyez sur la photo ci-dessus. Le Gözleme, mon plat préféré de tous les temps, peut être fourré au fromage, aux épinards, à la pomme de terre, aux champignons et plein d’autres possibilités à combiner à votre goût. C’est un excellent snack qui peut être mangé avec des cornichons, un Ayran et des sarmas.

Où manger un Gözleme à Istanbul ?

Si vous souhaitez avoir la vraie expérience du Gozleme, le mieux est d’aller dans un des marchés d’Istanbul et de manger au stand d’une dame sur place (tous les marchés ont une dame qui fait les gozleme). Mais si vous voulez vous assoir dans un restaurant, vous pouvez aller à Butme Evi à Kadikoy, Yigit Sofram Gozleme près du Hammam Aga à Taksim ou chez les Kahvaltici de Besiktas sur la rue Sair Veysi.

10. Toast

Le toast à la turque, c’est quoi ?

Le toast à la turque est un toast dont la recette est variable. Le toast turc basique sera composé de pain de mie et de fromage type cheddar, appelé “kasar peyniri” en turc. Dans la version plus avancée du toast turc, on ajoute également des rondelles de saucisson turc, appelé “sucuk” en turc. Enfin, pour goûter au toast turc par excellence (sur la photo) vous devez demander un “Ayvalik tostu”, qui comprend également des tomates, du piment, des saucisses et des sauces. Ce dernier ne se trouve pas partout malheureusement.

Où manger un bon toast turc à Istanbul ?

Très bonne question ! Je vous recommande de manger le toast turc sans viande dans les “bufe” à la devanture rouge, qui se trouvent à chaque embarcadère d’Istanbul. Mais si vous souhaitez manger un toast avec viande, je vous recommande de vous assoir dans un café. Les cafés de Kadiköy et Besiktas regorgent de bonnes adresses pour manger des toasts turcs. La viande utilisée dans les Bufe peut ne pas être à votre goût…

11. Une boisson au choix

Il existe de nombreuses boissons fraîches et chaudes à déguster été comme hiver dans les rues d’Istanbul. Hors le thé et le café turc qui sont des classiques immanquables, on retrouve d’autres boissons dont certaines ne sont servies qu’en Turquie. Quelles sont-elles ?

Quelles boissons sont disponibles dans la rue à Istanbul ?

Voici 10 boissons à découvrir à Istanbul :

  1. Thé turc (chaud)
  2. Café turc (chaud)
  3. Jus de grenade (frais)
  4. Ayran (frais)
  5. Salep (chaud)
  6. Boza (chaud)
  7. Gazoz (frais)
  8. Salgam (frais)
  9. Thés aux plantes (chaud)
  10. Raki (frais)

Si vous souhaitez une description plus détaillée de ces boissons, n’hésitez pas à me le dire en commentaire et je vous les décrirais dans un autre article. Sinon, vous avez quelques recettes de boissons turques ici.

Quel est votre coup de coeur de street food à Istanbul parmi les 11 de cette liste ?

Si vous ne deviez en choisir qu’un lequel serait-il ?

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite