Tout sur les Derviches Tourneurs + Cérémonies à Istanbul

Signification, Bonnes Adresses, Livres...

par pelin

Les cérémonies de derviches tourneurs sont les spectacles les plus prises par les voyageurs qui viennent à Istanbul. Mais quelle est la signification de ce show mystique ? 

Dans cet article, je vais essayer de vous transmettre tout ce que vous devez savoir sur le soufisme et les cérémonies de derviches tourneurs à Istanbul.

Vous trouverez également 2 adresses incontournables d’Istanbul pour voir un spectacle de derviches tourneurs ainsi qu’une liste de livres à lire pour vous familiariser de plus prêt avec ce courant philosophique et religieux qui fascine tant le monde entier.

Sommaire

Qu'est-ce que le soufisme ?

Le soufisme est un mouvement mystique vieux de 800 siècles formé au sein de l’islam. Il prone l’union avec Dieu par la dévotion et l’amour.

Les plus célèbres piliers du soufisme sont les enseignements du philosophe et savant islamique Rumi. Sa philosophie concerne essentiellement la paix, l’acceptation et la recherche de la vérité divine et de l’amour directement avec Dieu.

La communauté du soufie a développé des pratiques religieuses axées sur la maîtrise de soi qui permettent à la fois l’illumination mentale et mystique mais aussi la perte de soi, dans le but ultime de l’union mystique avec Dieu.

L'histoire du soufisme en Turquie

Bien que le soufisme existe depuis le début de l’histoire islamique, il ne s’est pas répandu dans le monde turcophone jusqu’à ce que le philosophe et savant islamique Jalaladdin Muhammed Rumi vienne à Konya au 13ème siècle. Sa philosophie a fait écho dans toutes les régions anatoliennes accueillant des religions coexistantes et des immigrants en flux.

Après sa mort en 1273, les partisans de Rumi ont fondé l’Ordre MevleviLe mouvement spirituel se répandit rapidement dans tout l’Empire ottoman. 

En 1925, après la chute de l’empire Ottman, le premier président turc, Mustafa Kemal Atatürk, ferma tous les ordres derviches et les maisons Mevlevi, dans le cadre de ses réformes de sécularisation. 

Jusque-là, les maisons Mevlevi (mevlevihane) étaient les loges Derish où les membres soufis apprenaient la philosophie de Rumi ainsi que l’éthique et les règles de conduite de l’ordre Mevlevi à travers la danse, la prière et la poésie.

Ce n’est que dans les années 1950 que le gouvernement turc a commencé à autoriser les derviches à se produire à nouveau en public. Enfin, d’autres restrictions ont été levées dans les années 1990.

Depuis le début des années 2000, certaines communautés soufies ont commencé à autoriser les derviches.

En 2008, la cérémonie du Sema a été déclarée « Chefs-d’œuvre du patrimoine oral et culturel de l’humanité » par l’UNESCO.
Aujourd’hui, deux des maisons Mevlevi les plus importantes qui peuvent encore être visitées sont le musée Mevlevi à Konya et le Galata Dervish Lodge (Galata Mevlevihanesi) à Istanbul. Le musée de Mevlana est le lieu où repose Rumi.

Définition : Qu'est-ce qu'un derviche tourneur ?

Un derviche est un soufi, membre de l’ordre Mevlevi. Les derviches ou soufis sont les adeptes du mystique et poète du XIIIe siècle Jalaladdin Rumi, également connu sous le nom de Mevlana.

Afin d’effectuer la cérémonie des derviches tourneurs, les derviches doivent suivre une formation spirituelle et physique stricte qui les emmène dans un voyage spirituel.

Signification des cérémonies des derviches tourneurs

La cérémonie du derviche tourneur, également connue sous le nom de Sema, est une performance transcendantale qui symbolise le chemin pour accéder à Dieu.

Les danseurs soufis, appelés Semazen en turc, portent des chapeaux coniques et des robes et jupes blanches, qui symbolisent les vêtements blancs que portent les musulmans lorsqu’ils meurent.

La cérémonie est très riche d’un symbolisme mystique, qui implique non seulement les vêtements, mais aussi les mouvements du derviche tourneur.
Le rituel commence et se termine par des passages du Coran. Les danseurs soufis tourbillonnent dans des motifs rythmiques, suivant certaines règles pratiquées depuis des centaines d’années. Cette “danse” rituelle est accompagnée de la musique traditionnelle Mevlevi, appelée ayin.

Par leur pratique traditionnelle, le derviche s’efforce d’entrer en transe afin de ne faire qu’un avec dieu. La cérémonie représente donc un voyage de l’ascension spirituelle de l’homme vers la « perfection » à travers l’esprit et l’amour.

Où voir une cérémonie de derviches tourneurs à Istanbul

Il est possible de voir des derviches se produire dans une variété de lieux à Istanbul, tels que des bars, des restaurants et des dîners-croisières sur le Bosphore.

Si vous voulez voir un spectacle de derviches tourneurs, nous vous recommandons essentiellement deux spectacles majeurs à Istanbul. Les deux spectacles valent le détour, mais ont des concepts différents.

À savoir :

  • Pendant la danse du derviche tourneur, les invités sont priés de ne pas applaudir, parler, prendre des photos ou utiliser leur smartphone.
  • Aussi, gardez à l’esprit que ces spectacles ne sont pas réels ni religieuses, ce sont des performances fictives qui représente ce a quoi une cérémonie soufie pourrait ressembler. 

1. La Gare de Sirkeci, l'Orient Express

Ce lieu se trouve dans la gare de Sirkeci, à proximité du palais de Topkapi. Le spectacle de derviches tourneurs se déroule dans un espace souterrain à l’intérieur de la salle qui était autrefois connue comme le dernier arrêt de l’Orient Express.

La performance est ouverte par une introduction musicale en direct de la musique Mevlevi et suivie d’une danse captivante du Sema.

Le cadre historique, l’excellente acoustique de la célèbre gare et l’éclairage bleu spécial qui crée une atmosphère mystique font du lieu un endroit idéal pour vivre la cérémonie spirituelle des derviches tourneurs. Comme ce spectacle est très populaire, nous vous conseillons de réserver à l’avance.

  • Emplacement : Gare de Sirkeci
  • Jours et Horaire : tous les lundis, mercredis, samedis et dimanches à 19h00
  • Durée : 1 heure
  • Prix du billet : 22 € (avec la réduction via ce lien)

2. Le Centre Culturel Hodjapasha

Hodjapasha est un centre culturel situé dans un Hamam du XVe siècle près de la mosquée Sainte-Sophie. Ce lieu offre une expérience un peu plus touristique du spectacle des derviches tourneurs. Il dure environ une heure et commence par une brève vidéo d’introduction sur l’ordre Mevlevi. La vidéo est suivie d’un concert de 10 minutes de musique soufie et de danse Sema, accompagné de musique live, de chants persans et d’effets spéciaux. Très impressionnant !

Outre la cérémonie du derviche tourneur, il y a une petite exposition qui présente une variété d’objets personnels, d’instruments et de vêtements de derviches. Notez que les enfants de moins de 7 ans ne sont pas autorisés.

  • Adresse : Centre culturel Hodjapasha, Hoca Paşa Mahallesi, rue Ankara, Hocapaşa Hamami Sk. 3/B, Fatih, Istanbul
  • Jours et Horaire : tous les mardis, jeudis, samedis et dimanches à 19h00
  • Durée : 1 heure
  • Prix du billet : 25€

8 livres à lire sur le soufisme en français

Si vous me suivez sur Instagram (@BLOGISTANBUL), vous savez que j’ai créer une liste des meilleurs livres sur le soufisme grâce à vos recommandations et mes lectures personnelles.

Voici donc cette fameuse liste des meilleurs livres, ainsi que des liens pour les trouver en français sur Amazon :

  1. Soufi mon amour, d’Elif Shafak. Voir ici.
  2. Sur les pas de Rûmi. Voir ici.
  3. Soleil du réel. Voir ici.
  4. Le language du coeur. Voir ici.
  5. Rûmi, la religion de l’amour, de Rumi. Voir ici.
  6. Le Mesnevi : 150 contes soufis, Voir ici.
  7. Mathnawi : La quête de l’absolue. Voir ici.
  8. Odes mystiques, de Rumi. Voir ici.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite