Guide pratique: Voir un match de foot à Istanbul

Une des activités à ne pas manquer à Istanbul est bien entendu celle de regarder un match de foot entouré de fervents supporters turcs. Vous devez sûrement déjà savoir que les turcs et le foot, c'est une grande histoire d'amour très tumultueuse... L'ambiance qui se créée autour d'un match de foot en Turquie est, sans exagérer, exceptionnelle et à vivre au moins une fois dans sa vie. La passion des turcs face au foot est sûrement comparable à celle des brésiliens face à ce sport.
A l'occasion du prochain derby Galatasaray-Besiktas du 2 décembre 2018, j'ai eu envie de répondre à certaines questions qu'on me pose souvent à ce sujet-là...



On me demande régulièrement comment faire pour regarder un match de foot en Turquie. Alors, pour vivre ces inoubliables 90 minutes sportives à Istanbul, vous avez 2 options, qui n'ont relativement pas le même coût. Les voici:

OPTION 1 - ALLER DANS UN BAR QUI DIFFUSE LE MATCH 
pour le regarder avec des turcs locaux. 

CE QU'IL FAUT SAVOIR:


► Selon le quartier d'Istanbul où vous serez, l'ambiance peut être tout à fait différente. Choisissez bien votre équipe et son quartier correspondant:
Si vous supportez l'équipe de Galatasaray: Privilégiez le quartier de Taksim et ses environs
Voir le match dans les bars de Nevizade, le meilleur lieu pour passer une bonne soirée, surtout si l'équipe rouge et jaune gagne!
Pour l'équipe de Fenerbahce: Le quartier de Kadikoy et ses environs
Voir le match dans un bar du Carsi, les petites ruelles du marché de Kadikoy, notamment la rue la plus bondée de Gunesli Bahce et ses alentours.
Pour l'équipe de Besiktas: Le quartier de Besiktas et ses environs
Le mieux est toutes les petites rues autour de la rue Mumcu Bakkal.
► N'oubliez pas, si c'est un derby, réservez vos places assises en allant tôt dans le bar, sinon, vous vous assiérez par terre (et encore, s'il y a de la place!). 
► Le bar que vous allez choisir doit avoir des télévisions qui retransmettent les chaînes Diji Turk ou Bein. Renseignez-vous en appelant d'abord le bar si vous n'êtes pas sûr.
► Pendant le match, tout le monde sera concentré sur l'écran, inutile donc de vouloir discuter, on ne le verra pas d'un bon oeil.
► A la fin du match, si l'équipe du quartier où vous vous trouvez a gagné, attendez-vous à faire une méga fiesta.

OPTION 2 - ALLER AU STADE ! 
pour une aventure inoubliable.



CE QU'IL FAUT SAVOIR:

► Pour assister à un match dans un stade d'Istanbul, il faut obligatoirement avoir fait une demande de carte Passolig, cette fameuse carte bleu slash pass pour acheter des billets de match de foot (et foot uniquement). 
► Pour la commander, il faut se rendre sur le site www.passolig.com.tr, et faire une demande payante. Bien qu'elle soit délivrée rapidement (quelques jours), il peut être compliqué de la récupérer en temps et en heure, surtout si vous venez de l'étranger juste pour le match et malheureusement, personne ne peut la récupérer à votre place.
► Si vous n'avez pas le temps, le jour du match, vous pouvez toujours aller au guichet "Tek Girişlik Pass Kart" gratuitement, à l'entrée du stade, et entrer voir votre match. Mais cela ne remplace pas la demande de Passolig qui est obligatoire !
► Lors de la commande du passolig, vous allez devoir choisir une équipe de laquelle vous allez officiellement être le supporters. Si le match que vous allez voir ne prend pas lieu dans le stade de l'équipe que vous avez choisi, vous ne serez pas prioritaire pour acheter des places sur le site Passo et vous regarderez le match de la tribune visiteur, ce qui n'est pas l'idéal. Si c'est une expérience d'une fois, essayez de prendre un passolig de l'équipe qui accueille le match dans son stade.

Comment acheter un billet? 3 solutions à ma connaissance:
Le site officiel www.passo.com.tr qui délivre les places quelques semaines avant le match. Les billets partent très vite et selon les matchs, vous avez des restrictions d'achat (seulement 2 par 2, ou possibilité d'acheter seulement jusqu'à 6 places par CB etc...). Il faut être très rapide car les places partent vite et seules les places les plus chères restent à la fin.

Chaque équipe vend également ses propres billets quelques semaines avant le match lorsque celui-cide joue dans leur stade. Le mieux est de suivre les équipes correspondantes sur les réseaux sociaux et de guetter les stores respectifs des équipes, sachant que les billets s'écoulent dans l'heure où ils sont mis en vente. Il faut donc être très très rapide ici aussi, mais ne pas négliger la localisation de la place dans le stade! De ce qu'on m'a dit, les meilleurs places sont en hauteur et non à ras du stade, car ils offrent une meilleure visibilité et plus de tranquilité.

Acheter les places sur le marché noir... Mais sachez que je vous déconseille cette solution bien qu'elle paraisse très tentante car c'est souvent une arnaque.

Combien cela coûte d'aller voir un match de foot à Istanbul?
Prix du passolig: Selon l'équipe que vous choisirez, le prix de la carte variera, mais globalement, il se situe entre 20 et 40 TL.
Prix du billet: Vous avez de tout, mais globalement, les billets commencent à 250 TL. Pour avoir de belles places et bien profiter du match, il faut compter entre 500 et 1000 TL.


NE PAS OUBLIER:

- S'y prendre à l'avance! Par exemple si vous voulez assister au match Galatasaray - Fenerbahce du 14 avril 2018 ou le derby Galatasaray - Besiktas du 5 mai 2018, prenez dès maintenant vos billets d'avion et votre hôtel, car c'est justement aux dates de match que les billets augmentent.
- Ne provoquez jamais un turc, surtout si son équipe a perdu.
- Même avec un score à égalité, attendez-vous à des festivités (oui car pour un turc, s'il n'a pas perdu, il a presque gagné. Technique du verre à moitié plein.)

Voilà, c'est tout ce que je sais sur le sujet. Si vous êtes un adepte des matchs de foot turcs, n'hésitez pas à compléter si vous pensez qu'il y a des informations manquantes en section commentaire ci-dessous. Je les ajouterai à l'article avec plaisir !

Alors, voir un match à Istanbul, ça vous tente? Option 1 ou Option 2?


Petite anecdote: Bien que je me contrefiche du football, je suis une supporter de l'équipe de Galatasaray par lien familiale. En effet, mon père et mes frères m'ont transmit ce gène sans que je ne leur ai rien demandé. Donc à chaque derby, automatiquement, je soutiens l'équipe rouge et jaune. Le jour de cette photo, je ne savais pas qu'il y avait un derby Fenerbahce - Galatasaray, et je me suis rendue dans un bar que j'aimais beaucoup, mais qui se trouve à Kadikoy, donc bondés de supporters de l'équipe adverse. Et figurez-vous qu'ils ont gagné! C'était extrêmement difficile de se retenir de pousser des cris d'énervement à chaque but, d'où ma pause sur la photo :)

A consulter: Mes recommandations d'hôtels à Istanbul

0 réactions: