Mes 2 méditations préférées inspirées du soufisme

Pour la petite histoire, il y a deux ans, je pensais que la méditation, c'était juste de fermer les yeux et ne penser à rien. Rien que l'idée m'ennuyait et je me disais que ce n'était pas pour moi. Mais l'activité étant de plus en plus populaire en Turquie, j'en entendais parler partout, et au fil du hasard de mes recherches internet, j'ai découvert différentes manières de méditer, notamment via les méditations actives de Osho.




Si vous avez Netflix, vous connaissez forcément Osho, un peu comme un Mevlana indien des temps modernes, vieux barbu qui prêchait la bonne parole dans les années 70 (pour en savoir plus sur Osho, je vous recommande vivement de lire ses livres). Il a aujourd'hui encore une très grande communauté dans le monde, de très nombreux livres d'écrits, discours enregistrés et... il a laissé derrière lui différentes formes de méditation que l'on appelle les méditations actives ou d'Osho. Il en a crée une cinquantaine dans les années 1970, mais seule une dizaine d'entre-elles sont réellement connues et pratiquées régulièrement dans le monde, notamment la méditation dynamique et la méditation kundalini qui sont les plus connues.

LA MÉDITATION ÇA SERT A QUOI ?


Avant de vous décrire les deux méditations actives que j'apprécie le plus, attardons-nous sur le pourquoi. Nous sommes des êtres doués d'une intelligence extraordinaire et lorsque nous sommes éveillés, en pleine conscience, nous avons cette nécessité de comprendre le pourquoi des choses. Ce qui est intéressant, c'est que chaque avis est unique, chaque sensibilité est propre à soi et le nombre d'interprétations d'une même chose est infini... Vous le comprendrez donc, je veux en venir au fait que la méditation, ça sert à ce que vous voulez en faire... 
Pour moi par exemple, la méditation c'est du temps pour moi. Un moment unique, ou je ne fais rien de ce que je suis "supposée" faire, et ou je reste avec moi-même, avec mon corps sans aucune autre distraction et ou je me reconnecter, non pas à mon esprit (qui travaille déjà bien assez à mon goût) mais à mon corps physique. J'oublie mes obligations, mes contraintes, mes responsabilités et je reste avec moi-même. 
Dans mon quotidien, mon flot de pensées se réduit rarement, et ayant énormément de mal à me concentrer (c'est d'ailleurs un de mes plus gros problèmes), ce moment de méditation est mon moment de concentration sur moi-même.
Le problème c'est que justement, ayant des difficultés à rester concentrer, il est inconcevable aujourd'hui pour moi de m'asseoir en tailleur, poser mes mains sur mes genoux en fermant et yeux et méditer tranquillement. IMPOSSIBLE...

C'est là qu'entre en scène les méditations actives. Elles n'ont rien à voir avec ce que vous croyez.. Je vous les recommande vivement, même si c'est juste pour essayer. Je les fais avec mon neveux de 5 ans que ça amuse beaucoup... il n'y a pas d'âge !

MES DEUX MÉDITATIONS PRÉFÉRÉES

Aujourd'hui, je vais donc partager avec vous 2 méditations d'Osho, donc une qui va vous étonner car proche de la culture turque:

LA MÉDITATION SOUFIE - OSHO

Dans le langage commun, on l'appelle la méditation soufie, en d'autres termes, la méditation de Mevlana, mais vous pourrez aussi entendre son autre nom "No Dimension". Je vous ai tourné une vidéo explicative avec démonstration ici :



N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez... =)

GIBBERISH MEDITATION - OSHO

Souvent, quand mon petit neveu est très excité lorsqu'il joue aux voitures, il parle un langage inconnu au bataillon. Il baragouine des mots et sons n'ayant aucun signification dans notre langue et s'amuse follement. Un jour, j'ai remarqué qu'il le faisait et j'ai dit à ma soeur: "Tu sais que ton fils est en train de méditer là?". Elle m'a bien entendu dit que j'étais folle, mais non, je ne suis pas folle.
Cette pratique de parler un langage inconnu, de dire littéralement n'importe quoi, c'est une forme de méditation qui s'appelle la méditation Gibberish. Inspirée par le soufi mystique turc du nom de Cabbar qui la pratiquait spontanément, elle permet d'exprimer des émotions comme la joie, la colère ou encore la tristesse sans mettre de réels mots dessus mais aussi de se vider la tête complètement. On dit aussi qu'il s'agit de sortir la poubelle (on entend là la poubelle de l'esprit).

La méditation se compose donc de deux parties :
- 30 min de conversation gibberish: on parle sans donner de sans à ce que l'on dit, sans interagir avec personne. On sort les émotions comme elles viennent, sans forcer !
- 30 min de silence, assis ou couché: on observe ce qui se passe en nous, sans jugement aucun, tel un Buddha.

J'adore cette méditation car c'est un des uniques moments de ma vie ou je peux paraître comme une folle, voire même faire la folle sans avoir aucune honte. Voyez par vous même: (j'ai tiré cette vidéo de Youtube mais ce n'est pas la mienne, il commence la démo à 1:44 :)... je vous en ferais une un jour si vous le souhaitez, car pour moi, le ridicule ne tue pas ! =)


Essayez, c'est très rigolo et LIBÉRATEUR !

Pour finir, je dirais que la meilleure des méditations est celle des tâches du quotidien: faire à manger, faire la vaisselle, laver les vitres... parfois c'est dans ces moments-là qu'on trouve une des plus grandes relaxations... J'invite TOUS LES HOMMES à essayer... Pas vrai les filles ? (laissez un petit commentaire en-bas si vous êtes d'accord :)

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Méditez-vous ? Quels types de méditations pratiquez-vous? Celles-ci vous tentent-t-elles? 

0 réactions: