Un weekend à Samos ❤

Depuis 5 ans que je vis en Turquie et que je sillonne la côte ouest du pays, pas une seule fois je n'avais pris un ferry pour rejoindre une île grecque. Pourtant, il en existe des centaines, dont Rhodes (Rodos), Kos (Istanköy), Chios (Sakiz Adasi), Lesbos (Midilli) pour les plus connues, dont j'entends énormément parler.
Et bien sachez qu'aujourd'hui, c'est chose faite ! ... et mon dieu, mais pourquoi ne l'ai-je pas fait avant !

En juin dernier donc, nous avons pris un sympathique bateau depuis le port Sığacık proche de la ville de Seferihisar à 8h00 du matin (autant vous dire que si vous avez une minute de retard, on ne vous attend pas) et 2h plus tard, nous voici déjà arrivés sur une des îles grecques les plus proches de la Turquie: SAMOS...! (Karlovasi en grec)


Honnêtement, je ne m'attendais pas à trouver une île si jolie bien que très simple, sans fioritures et sans artifices superficiels. Et c'est ça que j'aime dans le voyage. Les endroits encore dans leur jus, sans rabatteurs comme à Büyükada, sans building comme à Istanbul et sans arnaqueurs comme dans le grand bazar. Certaines côtes turques n'ont pas su garder cette simplicité non plus, ce qui me désole parfois.
Étant donné que j'adoooooore les îles (voir l'article sur Gokceada ici), j'étais aux angex sur ce petit bout de paradis où l'on paie en Euro et où la langue me rappelle une vieille série turque (Yabanci Damat ça vous parle?).
Du coup, le premier objectif était de trouver une plage, mais à peine descendu du ferry, que les passagers bien avertis s'étaient jetés sur les 3 pauvres taxis qui attendaient client à l'embarcadère. Du coup, nous avons fait marcher la solidarité turco-grecque (lol) en y allant au culot. Le Stop, ça passe ou ça casse ! 👍
C'est passé, et la première voiture qui passait s'est gentillement arrêtée. Une petite famille grecque nous a accueilli la portière grande ouverte pour nous emmener où nous désirions. Par chance, nous allions au même endroit, la plage de Potami dont tout le monde parlait dans le ferry... Et elle était effectivement très belle.

POTAMI BEACH


A l'arrivée, une magnifique plage d'eau bleu turquoise nous tendait les bras... Cette plage vaut vraiment le détour. Les transats sont de très bonne qualité et ses grecques sont très chaleureux! Le matériel est gratuit à condition de consommer dans le petit café qui tient la plage. Les snacks à 5 euros ne valent pas nos fabuleux durums, mais le prix est si ridicule par rapport aux prestations que je me tais!
Par contre, les grosses pierres blanches du bord de mer rendent les premiers pas difficiles. Il y me semble que c'est pareil pour de nombreuses plages sur l'île. N'oubliez donc pas de prendre des chaussures de mer. (voir plus de photos en fin d'article)


N'ayant pas de véhicule à notre disposition, nous n'avons pas pu tester les autres plages qui nous ont été conseillés, mais je vous les mets ici, dans le cas où vous auriez un transport sur place: 

Livadaki Beach  ■  Lemonakia Beach  ■  Tsamadu Beach  ■  Kokkari Beach Glicorisa Beach 

OÙ LOGER?

Voici quelques hôtels que je vous recommande et dans lesquels je logerais avec grand plaisir:

- Sunrise Hotel avec piscine, ce fabuleux hôtel familial fait rêver...
- Amfilissos Hotel, ok donc là, on est les pieds dans l'eau, au paradis de la plage. J'aime ❤
- Nafsika Villas... Définitivement mon hôtel favori, avec sa propre plage et son esprit très chaleureux.
- Villa Violetta vous propose des apparts avec piscine, dans un cadre adorable, avec des prix très raisonnables. (ma soeur y est restée et elle a adoré)
- Klima Paradise est à 2 pas de la plage mais aussi des bars et clubs pour faire la fête.

QUOI FAIRE ?

Le problème avec Samos, c'est que les transports sont casi-inexistents. Du coup, il est vivement recommandé de louer une voiture si vous restez quelques jours.

► Vous pouvez aller faire des petites randonnées et essayer d'atteindre les cascades de Potami par exemple. Nous n'avions pas d'équipement sportif adéquate malheureusement pour finir notre randonnée. Par contre, il me semble que la fontaine n'est pas très impressionnante. La randonnée elle, est cependant très agréable.
► Vous pouvez aussi bien manger dans les restaurants de poissons et boire du Uzo tout en écoutant de la musique grecque.
► Pour les plus studieux, vous pouvez aller voir le musée archéologique ou le musée du vin ainsi que le monastère de Panagia Spiliani.
► Visitez aussi les caves de Pythagoras si vous avez un peu de temps...
► Sinon, rien qu'aller à la plage sera un plaisir... non? Moi, je suis complètement amoureuse des eaux turquoises...

QUOI ACHETER ?


Pour les friands de Raki, je vous conseille d'embarquer avec vous une belle bouteille de Uzo (12 €) ainsi que quelques bouteilles de vins bonnes et peu chères. (entre 8 et 15 €)


COMMENT Y ALLER ?


Vous prendrez un ferry depuis Seferihisar avec la compagnie Samos Star. Un départ à 8h et un retour à 18h tous les jours de juin à septembre. Comptez env. 50 € le voyage aller-retour.
N'hésitez pas à aller voir les différentes offres selon le nombre de jours que vous passerez sur l'île sur ce site.

PHOTOS













 Alors, vous êtes conquis?

Vous aimez les plages paradisiaques comme moi? Voici quelques articles sympas:
 L'île Gökçeada : le guide du weekend parfait
♥ Les 20 plus belles plages secrètes de Turquie
♥ Un Weekend sur l'île aux oiseaux {Kuşadası}

Pour plus de voyage à travers la Turquie, suivez moi sur Instagram: @blogistanbul

1 commentaire: