10 mots ou expressions turques à connaître {part 3}

On se retrouve aujourd'hui pour un troisième volet des "mots et expressions turques à connaître", partie n°3. Pour lire les deux autres parties, cliquez ICI et ICI. Le premier volet a notamment été très apprécié car lu plus de 30 000 fois (moi choquée!). Ce succès ayant été inattendu, je pense qu'il faut continuer à vous enseigner des mots turcs, car vous avez visiblement envie d'apprendre.

J'ai remarqué dans les volets précédents que vous aimiez bien les exemples que je donne pour illustrer l'explication. Il me semble que vous mettre dans un contexte vous parait plus concret. Je vais donc essayer d'en donner d'avantage aujourd'hui. Petite difficulté: Dans mes exemples, je vais incorporer des mots en rouge dont on a déjà vu la définition dans les parties précédentes! J'espère que vous avez appris vos leçons correctement :)



C'est donc parti pour une nouvelle liste de 10 mots ou expressions turques à connaître ABSOLUMENT.... Go!

21 - Canın sağolsun {djanine saolsoune}

Cette expression n'est pas rare dans le langage courant turc, mais peu connue par le public étranger qui apprend le turc. Can signifie la vie. Sağ olmak signifie être vivant. Si l'on rassemble les deux, cette expression signifierait donc "que ta vie soit vivante". Mais en réalité, elle signifie plutôt: "Je t'en prie" ou alors "ne t'en fait pas, c'est pas grave".
Pour vous donner un exemple d'utilisation, quand je suis à la boulangerie et que je dois 5 lires et 25 centimes au marchant, il est très rare que j'ai une pièce de 25 centimes sur moi (ma monnaie finit dans une tirelire généralement). Alors que je cherche dans mon porte-monnaie, mon boulanger me dira: "Canın Sağolsun". Il veut dire par là: "T'en fait pas ma petite Pelin, j'avais bien compris que tu es la pire crevarde du quartier, laisse tomber les 25 cents".

Alors, que l'on soit bien clair, si je ne paie pas ces 25 centimes, je fais tout de même toujours en sorte (et c'est comme ça que les turcs fonctionnent), que la prochainement fois, soit je rembourse, soit je laisse la monnaie que l'on devrait me restituer. C'est un lien de confiance et de bonne volonté que j'aime énormément et qui me rend fidèle à un commerce. Il n'est pas exclusif aux commerces où vous êtes un habitué. Même lors d'une première visite dans un lieu, il est possible qu'on vous le dise en toute bonne foi. #lesturcssontdesamours 

22 - Saçmalama {satchmalama}

Saçmalamak est un verbe qui voudrait dire "délirer/faire ou dire n'importe quoi". Et conjugué à l'impératif négatif, il donne "saçmalama", qui veut donc dire: ne dit pas ou ne fait pas n'importe quoi! ou arrête de délirer!
Mon père ne supportait pas que j'utilise cette expression (que j'ai toujours au bout de la langue) car il considérait que lorsqu'on dit cela à quelqu'un, cela signifie que l'on ne respect pas ce qu'il a dit et donc qu'on le dénigre. Il m'interdisait de l'utiliser, surtout envers lui :) A évitez avec des personnes plus âgées que vous donc, elles pourraient le considérer comme de l'irrespect. Sinon, pour les autres, ça passe.

Par exemple:

- Ah bah aferin ma petite, tu t'es refait faire les lèvres à ce que je vois ! (sujet à la mode à Istanbul en ce moment)
- Saçmalama ! Je suis 100% naturelle et bien dans ma peau masallah!

ou

- Canim, tu trouves que j'ai grossi?
- Saçmalama ! Tu es parfaite ma chérie, nazar deymesin... mais vas-y molo sur les borek quand même...



23 - Gülme komşuna, gelir başına {gulmé komchouna, guélire bachina}

Cette expression, je la connais depuis très longtemps. C'est même peut-être une des premières expressions turques que j'ai appris car elle est très juste et souvent utilisable. Gülmek est le verbe rire, komsu est le voisin, gelir basina signifie "viendra sur ta tête" littéralement. La phrase entière se traduirait donc par: "Ne rie pas de ton voisin, cela t'arrivera". En gros, c'est une bonne manière de fermer le clapet de quelqu'un qui se moque d'un autre. Tout peut nous arriver mon cher lecteur, il faut donc faire preuve de respect fasse aux malheurs ou tracas des autres. Les turcs sont forts pour se raconter des ragots. C'est pourquoi la phrase existe je pense. Une fois, j'avais entendu ça:

"- Non mais tu te rends compte, son fils n'a toujours pas trouvé de travail! Ca fait longtemps quand même... Dieu merci mon fils travaille dans une bonne entreprise!
- Ne parle pas trop vite Fadime, gülme komşuna, gelir başına.
Allah korusun!"

24 - Iyi şanslar / Başarılar {iiyi chance lar / Bacharilar}

Ces deux expressions sont des moyens de souhaiter "bonne chance" ou "beaucoup de succès" à quelqu'un avant un examin, une performance ou quel qu'autre accomplissement. Elles sont quasiment équivalentes mais je préfère tout de même utiliser le terme "Başarılar dilerim" qui me parait un peu plus sincère et sophistiqué. Iyi şanslar rentre pour moi dans la catégorie des expressions que l'on utilise pas automatisme mais sans profondeur ou sincérité, comme par exemple "A tes souhaites" ou "Merci bien". Tu vois ce que je veux dire? Ou alors c'est dans ma tête, je sais pas...

25 - Içime sinmedi {itchimais sin mais di)

La traduction exacte de cette expression très utilisée en Turquie serait: "Je le sens pas" en français. Vous savez quand quelque chose ne vous semble pas correct ou pas de bonne augure. Et bien vous pouvez dire cette expression sans problème. Situation:

" - T'es sur que ça va? tu as l'air pas bien?
- Oui oui, *éternuements répétitifs*, ça va bien *nez qui coule*
Çok yaşa canım, içime sinmedi, tu devrais aller voir un médecin quand même..."

ou

"- Alors ce rdv galant, c'était comment?
- C'était bien, rien d'alarmant mais je sais pas, içime sinmedi, je crois que je vais pas le revoir."

26 - Sağol / Teşekkürler / Teşekkür ederim / Mersi

Dans les deux premiers volets, j'ai complètement oublié de vous donner la base d'une langue, le remerciement. Il me parait tellement évident que je n'y ai pas pensé. Je vous propose quatre manières de remercier et vous explique les différences de sens:

Sağol, c'est le merci sympa, le merci à un ami. Le merci que l'on complète d'un canım
Teşekkürler, c'est le merci un peu plus soutenu mais pas vraiment. On l'utilise entre amis ou entre inconnus pour dire merci sans faire de manière. Le merci rapide mais de rigueur quoi. On se comprend?
Teşekkür ederim est le merci formel, poli, respectueux et que l'on peut dire à absolument tout le monde. Ami, famille, patron, inconnu. Il passe partout.
Mersi, c'est mon merci, celui de la posh d'Izmir. Il est peu utilisé et transmet un merci un peu plus soutenu que les autres. Un merci de star quoi. Je passe souvent pour une fille hautaine (ou l'étrangère) mais que voulez-vous, j'y tiens :)

27 - Hayırlısı olsun {Hayirlisi olsoune}

Voilà une expression que j'ai de plus en plus de mal à entendre car elle m'exaspère. C'est comme le mot "perpendiculaire", il y a des mots comme ça, ils énervent. Non?
Et bien Hayırlısı, ou hayırlısı olsun, qui part d'une très bonne intention, veut dire: "espérons le meilleur". Elle s'utilise lorsque quelqu'un attend quelque chose d'important et qu'il vous le dit, vous pouvez lui souhaiter le meilleur en utilisant cette phrase. Les exemples vont vous aider à comprendre:

"- Alors, tu as passé l'examen?
- Oui, maintenant, j'attends les résultats, inşallah ils seront bons.
- Hayırlısı olsun, je suis sûr que tu auras ce que tu mérites

ou

" - Ça va maman?
- Oui ma chérie, mais ton frère m'inquiète
- Ah bon? Mais qu'est ce qu'il a?
- Bah il est toujours pas marié et j'ai l'impression qu'il ne se cherche pas de copine.
- Ohhhh maman, hayırlısı olsun, arrête de prendre la tête pour rien
- Hayırlısı olsun ma fille tu as raison...mais il a 33 ans quand même!

*exemple tiré d'une histoire vraie, celle de ma mère qui attend que mon frère se marie, au plus vite lütfen, teşekkürler*

28 - Hayırlı olsun {Hayirli olsoune}

Cette expression turque n'existe absolument pas en français. Dites-moi en commentaire si je me trompe, mais on ne félicite pas quelqu'un pour l'achat de son nouvel iPhone ou de son nouveau tapis de bain en France non? Et bien en Turquie, si!
Quelque chose de hayırlı est quelque chose d'utile, de bénéfique, de prometteur. Du coup, hayırlı olsun signifie "que ce te soit bénéfique". Vous l'aurez compris, on utilise donc cette expression quand quelqu'un nous annonce avoir acheté quelque chose de nouveau (censé lui faire plaisir), comme une maison, un téléphone, une table, une veste etc. On peut aussi le dire quand la personne vient d'obtenir une augmentation, un nouveau travail, une nouvelle femme, ou tout autre chose "matérielle et bénéfique".

29 - Hayırdır {hayirdire}

Traduisez ce mot de plusieurs manières selon sa ponctuation:
Hayırdır! sur un ton énervé voudrait dire: Non mais oh! alors que Hayırdır insallah! sur un ton inquiète voudrait dire "j'espère que tout va bien!" 
Par exemple lorsque votre porte sonne à une heure improbable de la nuit, vous pouvez dire: "Hayırdır insallah, j'espère qu'il n'y a rien de grave" car si la porte sonne à une heure tardive, on peut supposer qu'il s'est produit quelque chose de grave et qu'on vient nous prévenir (car personne ne dérange les gens à une heure pareille à moins que ce soit grave... vous voyez la subtilité du truc?)
Hayırdır? sur un ton intégorateur mais joviale voudra tout simplement dire: "alors, quoi de nouveau?" ou alors, "que se passe-t-il?".
Enfin, le "ohhhhh hayırdır" sera utilisé si quelqu'un vous rend visite ou vous appelle et que cela fait longtemps que vous ne l'avez pas vu. L'expression signifira: "ben ça alors, que me vaut se plaisir de te voir/parler de nouveau." Entre autre.

30 - Ayıp {ayip}

Ayıp est une expression très régulièrement utilisée pour dire d'un acte qu'il est honteux. 
"Ne rie pas fort dans la rue, c'est çok ayıp ma fille" me dit souvent ma maman turque (d'autres expressions de ma maman ici). 
L'acte sera perçu comme ayıp s'il ne correspond pas aux bonnes manières utilisées en communauté en Turquie. Il est donc très difficile de définir ce qui est çok ayıp, ce que est ayıp et ce qui n'est pas ayıp car il en dépend concrètement de l'appréciation et des habitudes de chacun. 
Par exemple, ma collègue trouve que manger une pizza avec ses mains est ayıp, alors que moi non. Mon voisin trouve que faire une bruit jusqu'à 3h du matin un mardi est normal alors que moi, je trouve cela çok ayıp. Etc...

Voilà pour les 10 nouvelles expressions turques. Avez-vous des propositions d'expressions à traduire en français? J'aime les challenges, donnez-moi vos mots les plus difficiles!

Pour lire les 2 premiers volets, cliquez ici  Part 1 / Part 2
Sinon, on peut se retrouver sur les réseaux sociaux! Je vous attends sur Instagram pour plus de photos d'Istanbul ;)

0 réactions: