Le cinéma turc a 100 ans !

En voilà une occasion pour faire un article complet sur les films turcs et l'histoire du cinéma de notre beau pays. On commencera avec un peu d'histoire (juste un peu), puis je vous dévoilerai les acteurs turcs qui m'ont le plus marqué et enfin, je partagerai avec vous une liste de films turcs que je recommande... Bien sûr, vous aurez aussi quelques surprises...

► UN PEU D'HISTOIRE 

L'industrie cinématographique turque s'est beaucoup développée ces dernières années, mais avant de parler de cinéma moderne, j'aimerais revenir sur les bases, les racines de notre cinéma.

Nous sommes en 2014, et il y a 100 ans de cela, en 1914, le premier film turc apparue au public fût un documentaire sur la chute du monument russe Ayestefanos , réalisé par Fuat Uzkinay. Bien sur, les turcs avaient fait la connaissance du cinéma bien avant, du temps de l'empire ottoman. En décembre 1895, L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat fût présenté aux turcs dans l’enceinte de l'université de Galatasaray.

Puis les premiers films turcs ayant une histoire remonte à 1917, avec Pence, Casus et Alemdar Vakasi, réalisés par Müdafaa-i Milliye Cemiyeti.



0 réactions:

Vivre ou voyager en Turquie pour une femme seule

En voilà un sujet qui revient souvent dans les questions que l'on me pose via ma boite mail du blog (contact@leblogdistanbul.com, n'hésitez pas si vous avez des questions ;)

Est-ce dangereux de vivre ou voyager en Turquie quand on est une femme seule..? 

Mon premier réflexe serait de répondre: "Évidemment que NON, il n'est pas dangereux pour une femme de résider ou de se déplacer seule en Turquie."

Bien entendu, si je ne m'attardais pas davantage aux questions que l'on me pose, mes articles seraient beaucoup plus courts qu'ils ne le sont.

Dans un premier lieu, je tiens à exprimer une généralité:

La Turquie est un pays où la femme est de manière générale respectée et ou sa sécurité est importante. Sûrement par machisme, l'homme turc s’octroie dès son plus jeune âge un rôle protecteur. Il devient très jeune le protecteur de ses soeurs, de ses cousines mais aussi de sa maman lorsque le paternel est absent. 
Si on prend cet élément dans notre contexte, on remarquera qu'à travers cette notion, l'homme turc protecteur des femmes de son entourage tend aussi à se donner le titre de chevalier de ses dames, responsable de la sécurité de celles-ci, même si elles sont étrangères.

Cela n'empêche pas que, la femme "touriste", j'entends par là la femme non-locale, dont les origines sont étrangères, peut être néanmoins considérée différemment selon les parties géographiques du pays dans lesquelles elle se trouve, et ce, pour une raison très simple: la mentalité et l'évolution des mœurs.

Je vais donc diviser mes conseils et mes réponses en fonction de zones géographies différentes.

A ISTANBUL


Imaginez-vous qu'Istanbul soit un peu comme Paris, Madrid ou Rome. Une grande ville très cosmopolite, très libérée et très décontractée. Chacun vit sa vie, personne ne dérange personne et les femmes sont les égales des hommes, du moins dans la rue.
Une femme vivant ou visitant Istanbul seule n'aura aucun problème de sécurité, pas plus qu'un homme seul. Elle évitera de traîner dans la rue seule à 3h du matin (car même à Paris, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber), mais à part cela, elle n'a aucun restriction à faire sur son quotidien pour être plus en sécurité qu'un autre concitoyen. 
Cela étant dit, on me demande quels sont les quartiers d'Istanbul qu'il faut éviter. Si on veut vraiment mettre toutes ses chances de son côté pour n'avoir aucun problème, on évitera les coins un peu plus défavorisés tels que: 
Gaziosmanpaşa, Esenyurt, Esenler, Bagcilar, ZEYTINBURNU Fikirtepe, Tarlabasi (près de Taksim) (selon un sondage du site Uludag Sozluk.)

7 réactions:

S'installer/Déménager à Istanbul - Comment faire? Combien ça coûte?

Bonjour à tous!

Après une longue période sans articles, je reviens enfin pour vous faire part de mon quotidien.
Aujourd'hui, le sujet ne sera autre que l’installation ou le déménagement à Istanbul. En effet, ce weekend était très chargée pour moi étant donné que j'ai déménagé. Je suis toujours dans le même quartier, à quelques pas de mon ancienne maison. J'ai mis énormément de temps avant de trouver l'appart, mais une fois trouvé, tout est allé très vite.

Je suis donc là pour vous raconter toutes les différentes possibilités qui s'offrent à vous, mais surtout, je suis là pour vous expliquer les étapes dans l'ordre, une à une.

RECHERCHE D'APPARTEMENT A ISTANBUL

C'est, je pense la partie qui vous prendra le plus de temps, surtout si vous êtes exigeants. En effet, les appartement d'Istanbul sont:

 soit trop vieux, et donc salle de bain et cuisine catastrophiques
 soit trop neufs, et donc le prix est triplé, ce qui ne vous conviendra pas si vous voulez vivre un standard turc ou un standard qui s'en rapproche.

J'avais dans mes critères beaucoup de choses très irréalistes, notamment le fait que je voulais un appart en étage et dans un quartier très très précis, à 3 min à pied du travail. Or mon budget ne m'autorisait qu'à être en RDC, avec barreaux style prison aux fenêtres. Cette éventualité était inconcevable pour moi, mais après 2 semaines de visites et recherches acharnées (principalement sur sahibinden.com) la fatigue me faisait relativiser, voire même accepter les barreaux et le RDC sombre!!! Heureusement, grâce à un coup de chance phénoménal, j'ai eu un appart, à 100 TL près du prix que je voulais, dans le quartier que je voulais, en étage, et avec un beau parc juste devant. C'est beau d'être patient!

Fixez-vous des priorités (positionnement, prix, étage, type de transport à prox., type de quartier..), mais gardez bien en tête qu'il faut un appartement qui vous plaise, dans lequel vous allez rester pas mal de temps, et dans lequel vous allez investir!

3 réactions: