{Mad Men: Saison 3} Le bilan, la critique

Je te le disais dans ma première critique de Mad Men, je ne suis pas une experte. Mais bizarrement, cette série me donne envie d'écrire. Car je pense que je n'ai pas envie d'oublier les sensations vécues lors de cette série.
Crédit: 20 minutes
La saison 3 de Mad Men est aussi excellente que les 2 premières. On passe d'un sentiment à l'autre, on déteste puis adule les personnages et on est confus, car on commence à connaître les sentiments et les vraies aspirations de chacun. A chaque épisode, on a l'impression de regarder un film tellement la qualité de réalisation et l'étude du détail est bluffante.

Je vais donc procéder à un décortiqué un à un des personnages, sans trop tomber dans l'explication philosophique.

Joan

Elle est mariée maintenant, et le regrette parfois sans doute. Son mari est un docteur qui n'a pas la moindre confiance en lui et qui s'en prend à sa femme lorsqu'il est insatisfait de sa misérable carrière. Son ego masculin lui fait dire des choses que l'on ne dit pas à une femme aussi sulfureuse et aimante que Joan. Il le regrettera après avoir goûté au tempérament de la belle grâce avec ce vase reçu en pleine nuque. Cette scène était juste mémorable. On aime Joan, tous, et on est heureux qu'elle revienne aider la troupe à créer Sterling Cooper Draper Pryce, car visiblement, personne ne sait par où commencer, ce qui donne lieu à les fous rires seul devant sa télé.

Peggy

Peggy est ma préférée. Mais je ne sais pas si je dois l'aimer ou la détester par moment, ce qui fait le charme de cette série. Les personnages sont humains, et on le ressent bien dans cette saison. Elle s'envoie en l'air avec Herman, ce qui me laisse sans commentaire. Je n'ai pas l'impression que ce soit le meilleur des amants pour elle. Elle montre avec stupeur qu'elle mérite mieux professionnellement parlant, et le premier choqué est Don. Il lui ordonne de le suivre dans cette nouvelle entreprise et elle lui montre qu'elle n'est pas à sa merci. Il s'excuse et lui prouve, avec sincérité qu'il a besoin d'elle. Peggy m'impressionnera toujours je pense. Elle a une force de caractère qui était rare chez les femmes dans ces années là. Un grand bravo pour elle, qui a su se faire sa place et se donner de la valeur.

Betty

Betty, ce personnage mystérieux que personne ne comprend. Elle quitte Don pour un autre qui n'aspire pas confiance. Don lui a menti sur beaucoup de chose, mais je pense qu'au fond, il tenait à sa famille, il tenait à sa vie lisse et américainement parfaite. Betty en voulait plus. Bien sûr la découverte de la vraie identité de Don a complètement brisé cette femme qui ne savait plus qui était son mari. Mais de la à partir avec ce Henry, qu'elle connaît encore moins, et qui l'aime sûrement pour sa beauté n'est selon moi pas la meilleure décision qu'elle est prise.
Betty sentait depuis la fin de la première saison que sont maris n'était pas de confiance, on la considérait comme insatisfaite, mais au fond, elle n'était pas insatisfaite, ni incomprise, elle subissait juste et nous laissait transparaître ses moments de faiblesse. Je ne pense pas qu'elle déteste Don. Mais elle va le faire payer, ca c'est sur! Il est énervant sur les bords mais tout de même attachant. Elle l'aimera toujours au fond, mais ne peut plus supporter d'être prise pour une conne, après tous les sacrifices qu'elle a fait pour sa famille. On a l'impression que les femmes des années 60 sont toutes comme Trudy, belle, cuisinière et femme de maison. Betty montre que non, elles s'émancipe et en veulent plus. Elle veut le respect et la fidélité. Voici le décollage de la situation des femmes américaines en direct depuis Mad Men. Merci Betty, je pense qu'on ne te verra plus autant dans les prochaines saisons.

Pete

Pete est très complexe. Aime-t-il sa femme? Ou Peggy? Est-il bon dans son travail? Ou fait-il semblant? Le scénariste ne nous délivre que ce qu'il veut sur Pete. Du coup, on arrive ni à l'aimer, ni a le détester. Trudy, elle on l'aime, mais on n'aimerait pas être marié à elle je pense. Pete, il n'est pas beau, ni gentil, encore moins compréhensif, mais ce que l'on sait, c'est qu'il en veut plus. Il veut être considéré pour son travail. Don lui donne sa chance, et voit en lui un homme au potentiel, aux idées dépassant les clichés et taboos de cette époque, un homme du futur en soit. On espère pour lui une belle ascension, et un bébé aussi :)

Don

Cette saison m'a un peu ouvert les yeux sur le passé de Don. La saison précédente, j'étais excédée qu'il prétexte son passé pour faire l'adultère. Mais là, on le voit autrement et on en sait plus sur la mort de son père. Mourir de pauvreté est je pense ce qui effraie Don. Il ne veut pas être comme son père, même si il l'aimait. 
La mort de son petit frère, et le fait de partager cette tragédie avec Betty m'a fait avoir pitié de lui, comme le scénariste le voulait. Jamais je n'avais ressenti cela pour lui. Mais le lendemain, l'entendre dire à sa maîtresse qu'il ne pourra la voir POUR LE MOMENT m'a horrifié. On ne sait pas vraiment ce qu'il pense, ce qu'il veut mais on est sur qu'il aime ses enfants. Il rebondit sur la vente de PPL, comme il sait si bien le faire et créé son entreprise, mais il sait qu'il n'y arrivera pas tout seul, donc il met de côté ses différents avec Roger, devient sincère avec Peggy et arrêt la lutte avec Betty. Une nouvelle vie commence pour lui, comme pour tout le monde, et le fait qu'il ne lutte plus pour son mariage montre qu'il va enfin pouvoir passer à autre chose.

On leur espère tous un merveilleux nouveau départ!

Ce que j'aimerais voir dans la nouvelle saison (saison 4 du coup):

- Un flirt entre Peggy et Pete
- Betty prendre sa vie en main et ne pas se livrer à cet homme complètement
- Joan divorcer
- Roger devenir misérable mais pas trop
- Don avec une nouvelle femme, mais une femme qui travail, qui est intelligente et non pas soumise (ça m'étonnerait vu les extraits que je vois à la télé parfois et que je me force de ne pas regarder)
- La nouvelle entreprise de pub qui fait un carton
- Plus de séquences avec la vraie Ms. Draper de Californie
- Des nouvelles du bébé de Peggy
- Un peu plus de pub, de stratégie et de marketing ;)

Voilà mon analyse, bonne ou pas bonne, j'aime cette série et j'espère ne pas la finir trop vite ;)

Bises d'Istanbul ;)  

2 commentaires:

  1. Même si j'ai bien aimé , je me suis arrêtée à la saison 1 , happée par une autre série .. mais il y a de fortes chances que j'attaque la saison 2 bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu n'as pas lu l'article alors sinon tu en sais beaucoup maintenant :))
      Quelle série ta fait oublier Mad men dit moi?

      Supprimer