Séville, je t'aime... 2/2

De retour pour les bons plan et notre 2ème jour à Séville, je vous parlerais aujourd'hui de visites. Hier, c'était donc flamenco et état des lieux, aujourd'hui, ce sera plutôt cathédrales et vélo...

Cette seconde journée était assez fraîche, et légèrement pluvieuse, ce qui m'a fortement étonné pour un jour de mi-juin. Je dois l'avouer, cela ne m'a pas dérangé car nous étions paré pour une après-midi très chargée, sous la chaleur, cela aurait été assez suffoquant.

1/ El Real de Alcazar

Nous voila en route pour la découverte le Real de Alcazar. Nous passions devant sans le voir vraiment la journée précédente, et j'avais vraiment hâte de découvrir le derrière de ces magnifiques jardins. 10h, nous y étions. Nous avons commencé la visite avec un groupe de français, nous en avons donc profité pour écouter les explications du guide. (petite habitude - bon plan pas cher aussi... ;))
Ce palais de plus de 1200 ans est tellement mystérieux et remplit d'arts, de peintures mélangeant croyances et cultures, de jardins et de piscines.. une pure merveille pour les yeux comme pour le cerveau.


La façade
           

Il avait même un labyrinthe
2/ La Giralda Catedral


Que dire à part que la pluie commençait à tomber légèrement, et que nous cherchions un refuge. La Giralda étant juste en face de l'Alcazar, nous avons fait ligne droite. J'étais assez effrayée par la façade de cette cathédrale. C'est la première fois que j'étais confrontée à ce style gothique très prononcé et ces sculptures originalement taillées dans la pierre. Pourtant, je n'ai pas été abasourdie. Je ne sais pas si c'est le fait qu'elle m' ait effrayé ou bien le fait que je considérais la Giralda comme une énième cathédrale à visiter, mais je voulais la terminer à tout prix pour retrouver ces magnifiques rues de Séville. Quelques photos plus tard, je me retrouvais donc à l'extérieur... A mon grand plaisir...



3/ Location de vélo

J'en rêvais depuis mon arrivée, une jolie balade en vélo. Le soleil nous montrait de nouveau le bout de son nez, il fallait donc se dépêcher. Après un Quick passage à l'hôtel, un plongeons dans la piscine toujours vide et un snack bien trop cher à l'hôtel, nous voilà parti à la recherche du couple de vélos parfait. Sur la Avenida de Menéndez Pelayo, nous avons trouvé 2 boutiques de location. ATTENTION, l'heure de la siesta peut vous surprendre. Les boutiques ouvrent vers 10h et font une pause de 13h à 16h pour reprendre jusqu'à 20/21h. Donc vers 16h, nous étions dans une boutique tenue par un british. Nous avons loué deux vélos pour 4h. Cela nous a coûté environ 16€, soit 8€ par vélo. Nous aurions pu les avoir pour la journée à ce prix-là, mais quelques heures suffisaient pour prendre plaisir sans avoir trop mal aux fesses.

Proche de la Plaza Nueva
Ce qui est absolument génial à Séville, ce sont les infrastructures pour les vélos. Nous avons des pistes cyclables absolument partout, sur les ponts, dans les rues, sur les avenues et même sur les graviers de Santa Cruz. Après une balade sur ces graviers, nous avons pris la route vers un côté moins touristique de la ville, celui de San Vicente. Nous retrouver dans le peuple, le vrai peuple Andaloue était une expérience incomparable. Après de longs kilomètre, nous avons traversé le 3ème pont de Séville, le pont Cristo de la expiration, le plus à gauche de la carte. Longeant le fleuve, nous baladant dans le quartier Triana, nous nous sommes retrouvé vers le pont San Telma. Les infrastructures sont tellement parfaites que nous avons continué sur l'avenida de la Républica Argentina. C'était juste parfait. Quelques minutes plus tard, nous remontions la même avenue, pour enfin aller rendre les vélos. C'est que nous avions mal au fesses.



4/ A la recherche des souvenirs parfaits

Encore une averse. Je commence à croire que la ville nous rejette. Nous allons faire un peu de shopping dans le centre. Mais tout est cher et assez bof. En vélo, nous avions adoré quelques boutiques de San Jose et de la Plaza Nueva. nous y retournons et achetons tous nos souvenirs à des petits prix, bien plus raisonnables que ceux du centre. Il fait déjà nuit. Nous passons une soirée tranquille dans un bar del centro puis rentrons à pied à l'hôtel, complètement épuisés. Cette journée était parfaite, même magnifique.

Le lendemain, après Madrid, Cordoue et Séville, nous prendrons la route pour 3 jours de farniente à Marbella. Mais pour l'instant, c'est dodo...

A bientôt mes amis!
♥♥♥

POUR RESERVER:

0 réactions: