TOP 10 des must-do / must-see à Istanbul

Istanbul, combien de fois ais-je écris son nom sur ce blog? Je suis pratiquement sûr que ce nombre dépasse les milles...

Cette ville est tellement complexe, vaste et confuse, que l'on s'y perd de temps à autres, même après un an. Je souhaite aujourd'hui faire un vrai récapitulatif des endroits que je pense réellement intéressants à voir, ainsi qu'à visiter. Ce top 10 se divisera en 2 parties, tout comme la ville. La partie Européenne d'un côté, et la partie Asiatique de l'autre.

Les photos exposées dans cet article sont ma propriété, merci de demander avant toute utilisation.

Que faire à Istanbul...? Vous êtes prêts? Go!

Istanbul - Côté Européen

1/ Sultanahment & Sainte Sophie

Premièrement, je ne peux pas ne pas citer la place où se trouve l'ancienne église Sainte Sophie ainsi que la mosquée Sultanahmet. Cette place est juste mythique, même un américain en connait l'emplacement, et c'est dire^^. Pour vous situer, cette place se trouve dans le quartier historique, soit dit en passant celui où se trouve le plus de touristes à Istanbul. Un grand nombre d'hôtels y ont campé et proposent des tarifs très approximatifs selon moi.
Comme je le disais donc, cette place se trouve une magnifique mosquée bleue de plus de 400 ans appelée Sultanahmet. Pour visiter celle-ci gratuitement, vous aurez une entrée appelée "entrée pour les visites". Ceux qui veulent faire la prière entreront par une entrée différente. Cette mosquée est toujours utilisée en tant que lieu de culte. Mesdames, il faudra donc vous munir d'un foulard pour la tête. Évitez les minis jupes ou short non autorisés. Si vous oubliez votre foulard, on vous en prêtera un à l'entrée, mais à votre place, je ne ferais pas confiance à ces machins.

La Sainte Sophie est une ancienne église chrétienne datant du 6ème siècle qui fût reconvertie en mosquée au 15ème siècle sous le règle de Mehmet II. En 1934, elle est devenue un musée. Vous pouvez y entrer sans foulard. L'entrée coûte 25 TL, soit environ 10 €. Personnellement, je trouve que même de l'extérieur, elle vaut largement le coup d'oeil!
L'accès à cette place est simple, vous pouvez y aller en bateau (Eminonu) puis en tramway.

2/ Le grand bazar + Le marché égyptien

Ce grand bazar mondialement connu est une vraie mine d'or. J'ajouterais qu'il est aussi parfois un attrape touriste, tout dépend sur qui on tombe. Il faut vraiment que vous fouillez dans les moindres recoins afin de vous enivrer dans cette atmosphère très particulière.
Vous y trouverez des épices, des nargiles, des backgammons, de l'or, des bijoux, des montres, des sucreries, des tissus, des vêtements et toutes sortes de choses, à des prix très raisonnables.

L'accès est simple, vous pouvez prendre le tramway ou bien marché de Sultanahmet au grand bazar en demandant votre chemin.
3/ Le palais de Topkapi

Ce palais datant de + de 600 ans, construit pour les sultans de l'empire Ottoman est à 500 mètres de la place des mosquées. Ce palais est une mine d'or pour toute personne intéressée de loin ou de près à l'empire ottoman et à l'histoire. Ces jardins sont magnifiques selon moi, et les découvertes que l'on y fait sont invraisemblables. Je recommande donc d'y consacrer 2/3 bonnes heures de votre voyage.

Tant que vous y êtes, passez pas Eminonu, le port à côté du palais, et contemplez les pécheurs du pont Galata. Vous ne le regretterez pas.

4/ Besiktas, le palais de Dolmabahce

Besiktas est un quartier qui selon moi, mérite 4 étoiles. C'est jeune, c'est beau, c'est au bord de la mer, et c'est pas cher. On y retrouve de nombreux bars et cafés très sympas et abordables, une ambiance bonne enfant, et surtout, le palais où a vécu et est mort Ataturk, père fondateur de la Turquie. Ataturk, je vous l'expliquerais dans un autre article. Pour l'instant attardons-nous sur ce palais. 
Il est au bord de l'eau, absolument somptueux de façade, et époustouflant de l'intérieur. Il fût battis 150 ans en arrière, et accepte une capacité de visiteurs limitée. Il est ouvert de 9h à 16h tous les jours et l'entrée coûte environ 20 TL. Je recommande vivement d'y faire un tour et de boire un thé chaud dans le café qui est en face le la mosquée de Dolmabahce (à côté de l'horloge, face à l'entrée du palais).
L'accès peut se faire par bateau (car Besiktas est aussi un port) mais aussi par bus. Y consacrer une bonne heure.

5/ La fameuse Place de Taksim

Je ne vous gronderais pas si vous n'y passez pas, mais c'est vrai qu'elle vaut le coup l’œil, la place Taksim. C'est une place située sur le côté européen, et pas pour rien. Sur cette place et dans ces ruelles vivaient les populations russes et anglaises avant la prise de Constantinople. On ressent dans l’architecture, le nom des écoles et les églises un fort passé chrétien dans ce lieu.
C'est donc les champs Elysée de la Turquie (ou pas) qui part de cette place et qui continue pendant de longs mètres. Je ne suis pas une grande fan de Taksim, mais cela peut être sympa pour du shopping, des soirées entre amis, et une ambiance totalement dénuée (de bon sens :)

L'accès se fera en Taxi, en métro, en bus ou en minibus. Cette place est très bien desservie. Y consacrer 2 bonnes heures voire +

Istanbul - Côté Asiatique

6/ Uskudar - Kiz Kulesi


Uskudar est un port d'Istanbul que nous retrouvons sur le côté asiatique de la ville. C'est en effet un must-see selon moi car ce port offre une magnifique vue de la mer et des côtes de la ville. On y retrouve de nombreux marchés, jardins mais aussi des cafés très sympas et une atmosphère très authentique. La reine de ce port est bien sur Kiz Kulesi soit "la tour de léandre", un phare avec une histoire particulière. (voir cet article).
On peut accéder à Uskudar par le biais de nombreux bus, du métro ainsi que par voie maritime de Besiktas, Eminonu ou encore Kadikoy. Une petite heure suffit.

7/ Kadikoy

Kadikoy n'est pas dispensable si vous n'avez pas assez de temps, mais ce lieu a une atmosphère que je conseil à tout voyageur de voir. Lieu de réunion de bohémiens gauchistes ainsi que du vrai peuple de la rive asiatique, Kadikoy est considérée comme le cœur de la ville depuis de nombreuses années. On y retrouve le port Haydarpasa et sa magnifique gare, une petite vue sur Sultanahmet ainsi que marchés et boutiques. Le soir, on y passera de magnifiques soirées poisson-raki, le raki étant le pastis turc.
Son accès est HYPER simple, presque tous les bus, métros et bateaux y vont.

8/ Caddebostan - Plage

Si on désire faire du shopping, c'est selon moi à Caddebostan qu'il faut aller. Mélange entre luxe et abordable, le choix de boutiques est immense et très varié. Il s'agit d'une longue rue qui traverse de nombreux quartiers du côté asiatique comme Suadiye, Erenkoy ou Bostanci ...
Une des rues parallèle à celle-ci est Sahil Yolu, "La route de la plage". Comme son nom l'indique c'est la rue qui longe la plage de tout le côté asiatique. Elle est très longue, très propre et bien entretenue. Je vous conseil le d'aller y faire quelques pas, vous ne serez pas décu par l'atmosphère ainsi que la vue!! L'occasion de manger un mais grillé ou un tost avec un gazoz...
Accès par bus, metro ou taxi.

9/ L'île aux Princes

Je considère ces îles asiatiques mais en vérité, je ne sais pas si elles sont rattachées à un des deux continents. Si quelqu'un sait, il peut me le mettre en commentaire :)
Pour une après-midi détente, évasion et surtout repos, ces îles sont parfaites. Elles sont interdites aux voitures, seuls les vélos sont autorisés, et dieu sait que j'adore le vélo (cf mon aprèm à Séville).
Les paysages sont éblouissants, le calme et la nature sont intactes (enfin presque) et les plages sont assez cools.
Sur place, vous pouvez louer un vélo, faire bronzette, piquer une tête, faire un tour en calèche (je déconseille!! car je pleins les pauvres bêtes qui sont surement pas traitées de la meilleure manière ;'( ou simplement une balade...
On y accède par bateau de Bostanci en 30 min ou de Kabatas en 1h30. Cela vous coûtera 6 TL si ma mémoire est bonne (soit 2 euros).

10/ Tour du Bosphore en bateau

Je vous dirais que si vous repartez d'Istanbul sans avoir fait un tour en bateau, vous avez loupé beaucoup de votre voyage. C'est selon moi un must-do que je pourrais placer dans les 3 premiers de la liste. En effet, j'en ai fait plusieurs, durant les jours d'été/de printemps, et je n'ai jamais regretté.
Il s'agit de 2h de croisière sur le Bosphore. Le voyage commence de la où vous embarquez (Kadikoy, Uskudar, Eminonu) et fait le tour du Bosphore jusqu'au 2ème pont puis revient à destination. Le voyage vous coûtera 12 TL soit environ 5€.

Vous pouvez choisir une croisière plus courte, d'1 heure. Pas besoin de réserver, une fois sur place vous aurez plusieurs compagnies qui vous proposerons les croisières. J'ai toujours utilisé la compagnie Turyol qui est la plus fiable. Les départs sont possibles toutes les heures de 9h à 20h le weekend. Voici un lien pour vous aider http://www.turyol.com/index.asp

Voilà, j'en ai terminé avec les must-see, must-do à Istanbul. J'espère que cet article vous plaira, si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'en faire par en commentaire :) Bien entendu, si vous estimez qu'il faut remplacer un élément de cette liste par un autre lieu, n'hésitez pas, ca m'intéresse ;)

On se suit?!
◄ Facebook      ◄ Twitter      ◄ Instagram

Pour s'inscrire à la Newsletter et recevoir tous les bons plans d'Istanbul, insérez votre email ici:



12 réactions:

Où rester et que faire à Marbella?

C'est avec un soleil flamboyant que nous débarquons sur les avenues pleines de palmiers de la station balnéaire espagnole, connue pour accueillir des nombreuses stars locales comme internationales. Un commerçant nous a même dit avoir vendu une pashmina à Rihanna. On était très déçu de l'avoir loupé, mais on a acheté la même pashmina qu'elle, faute de l'avoir vu - ceci est de l'ironie, effectivement le vendeur nous à bien baratiné, mais nous n'avons rien acheté ahah.


J'avais regardé beaucoup de reportages sur cette ville, très chic, très belle et très petite. Premier choc, le nombre indécent d'anglais. A peine étions nous arrivé que nous avions l'impression d'être à Londres. Que des cheveux jaunes partout, cela m'a tout de suite rappelé Marmaris et son invasion de russes.

Nous avons trouvé notre chemin très très facilement, surtout grâce à Google Maps j'ai envi de dire, mais aussi car les rues sont très bien indiquées. Notre hôtel: Aparthôtel Puerto Azul, est un charmant hôtel en bord de mer. Le personne y est très gentil et serviable, les repas sont corrects si on veut y manger, et la piscine est petite mais agréable si pas trop remplie.
De la piscine, un petit portail nous permet d'accéder à la mer directement. La plage est faite de sable fin. La mer y était très agitée le premier jour, avec de grandes vagues (pour mon plus grand plaisir... :)) mais très calme les 2 jours suivants.
Les chambres sont corrects mais pas idylliques non plus. Tout ce qu'il y a de plus basique. Le plus attractif, c'était le prix. 200€ pour 3 nuits en chambre double.
Une longue allée appelée Paseo Maritimo longe la mer pour pouvoir se balader.


Vue de notre chambre


La ville comprend un centre historique, une Plaza de Toros, un centre commercial gigantesque et beaucoup de commerce. Très agréable pour se détendre, Marbella était juste ce qu'il fallait.

Nous avons passé une soirée en dehors de la ville, à Puerto Jose Banus, un port très fréquenté par une clientèle plutôt aisée et jeune, âmes sensibles s'abstenir, les nanas y sont très dénudées.

Que dire de plus si ce n'est que Marbella n'est pas ce que j'avais imaginé, ni mieux ni pire, cette ville est juste différente, et très reposante.

3 jours plus tard, nous voilà repartis pour Grenade, dernier stop avant le dur retour à la réalité...

Milles Bisous ♥♥♥

0 réactions:

Séville, je t'aime... 2/2

De retour pour les bons plan et notre 2ème jour à Séville, je vous parlerais aujourd'hui de visites. Hier, c'était donc flamenco et état des lieux, aujourd'hui, ce sera plutôt cathédrales et vélo...

Cette seconde journée était assez fraîche, et légèrement pluvieuse, ce qui m'a fortement étonné pour un jour de mi-juin. Je dois l'avouer, cela ne m'a pas dérangé car nous étions paré pour une après-midi très chargée, sous la chaleur, cela aurait été assez suffoquant.

1/ El Real de Alcazar

Nous voila en route pour la découverte le Real de Alcazar. Nous passions devant sans le voir vraiment la journée précédente, et j'avais vraiment hâte de découvrir le derrière de ces magnifiques jardins. 10h, nous y étions. Nous avons commencé la visite avec un groupe de français, nous en avons donc profité pour écouter les explications du guide. (petite habitude - bon plan pas cher aussi... ;))
Ce palais de plus de 1200 ans est tellement mystérieux et remplit d'arts, de peintures mélangeant croyances et cultures, de jardins et de piscines.. une pure merveille pour les yeux comme pour le cerveau.


La façade
           

Il avait même un labyrinthe
2/ La Giralda Catedral


Que dire à part que la pluie commençait à tomber légèrement, et que nous cherchions un refuge. La Giralda étant juste en face de l'Alcazar, nous avons fait ligne droite. J'étais assez effrayée par la façade de cette cathédrale. C'est la première fois que j'étais confrontée à ce style gothique très prononcé et ces sculptures originalement taillées dans la pierre. Pourtant, je n'ai pas été abasourdie. Je ne sais pas si c'est le fait qu'elle m' ait effrayé ou bien le fait que je considérais la Giralda comme une énième cathédrale à visiter, mais je voulais la terminer à tout prix pour retrouver ces magnifiques rues de Séville. Quelques photos plus tard, je me retrouvais donc à l'extérieur... A mon grand plaisir...



3/ Location de vélo

J'en rêvais depuis mon arrivée, une jolie balade en vélo. Le soleil nous montrait de nouveau le bout de son nez, il fallait donc se dépêcher. Après un Quick passage à l'hôtel, un plongeons dans la piscine toujours vide et un snack bien trop cher à l'hôtel, nous voilà parti à la recherche du couple de vélos parfait. Sur la Avenida de Menéndez Pelayo, nous avons trouvé 2 boutiques de location. ATTENTION, l'heure de la siesta peut vous surprendre. Les boutiques ouvrent vers 10h et font une pause de 13h à 16h pour reprendre jusqu'à 20/21h. Donc vers 16h, nous étions dans une boutique tenue par un british. Nous avons loué deux vélos pour 4h. Cela nous a coûté environ 16€, soit 8€ par vélo. Nous aurions pu les avoir pour la journée à ce prix-là, mais quelques heures suffisaient pour prendre plaisir sans avoir trop mal aux fesses.

Proche de la Plaza Nueva
Ce qui est absolument génial à Séville, ce sont les infrastructures pour les vélos. Nous avons des pistes cyclables absolument partout, sur les ponts, dans les rues, sur les avenues et même sur les graviers de Santa Cruz. Après une balade sur ces graviers, nous avons pris la route vers un côté moins touristique de la ville, celui de San Vicente. Nous retrouver dans le peuple, le vrai peuple Andaloue était une expérience incomparable. Après de longs kilomètre, nous avons traversé le 3ème pont de Séville, le pont Cristo de la expiration, le plus à gauche de la carte. Longeant le fleuve, nous baladant dans le quartier Triana, nous nous sommes retrouvé vers le pont San Telma. Les infrastructures sont tellement parfaites que nous avons continué sur l'avenida de la Républica Argentina. C'était juste parfait. Quelques minutes plus tard, nous remontions la même avenue, pour enfin aller rendre les vélos. C'est que nous avions mal au fesses.



4/ A la recherche des souvenirs parfaits

Encore une averse. Je commence à croire que la ville nous rejette. Nous allons faire un peu de shopping dans le centre. Mais tout est cher et assez bof. En vélo, nous avions adoré quelques boutiques de San Jose et de la Plaza Nueva. nous y retournons et achetons tous nos souvenirs à des petits prix, bien plus raisonnables que ceux du centre. Il fait déjà nuit. Nous passons une soirée tranquille dans un bar del centro puis rentrons à pied à l'hôtel, complètement épuisés. Cette journée était parfaite, même magnifique.

Le lendemain, après Madrid, Cordoue et Séville, nous prendrons la route pour 3 jours de farniente à Marbella. Mais pour l'instant, c'est dodo...

A bientôt mes amis!
♥♥♥

POUR RESERVER:

0 réactions: