"AntiSocial" n'est plus d'actualité

En cette année 2012, nous sommes littéralement noyés sous le vent de réseaux sociaux qui fleurissent au gré des tendances. Et nous avons comme devoir de nous fondre dans la masse, de nous accommoder à ce système. C'est pas qu'on n'y prend pas goût, c'est juste que ca devient un peu comme un ToDo dans ta liste déjà hyper fournie en choses à faire. On n'aimerait se déconnecter, mais on n'y arrive pas, on est à l'affut de likes, comments, followers, coeurs, check-in, questions, pokes et bien d'autres petits signaux qui montrent qu'on est pas seul. On est entouré. On a des gens qui pensent à nous.

Toi aussi tu tweet au choite? Allez, fais pas l'mytho!
La première chose que tu fais que tu allumes le PC? Checker tes emails. Bien évidemment, tu en as, qu'ils soient utiles ou non, ils sont là et te confortent. Imagine que tu n'es aucun mail, aucunes actualités, pas de mouvement dans ta tweetline. Que ferais-tu? Un reportage passé sur M6 il y a quelques années disait que si cela arrivait, à tout le monde d'un coup, le monde serait en grosse déprime. Nous somme donc tellement attachés à ces petites gestes de tous les jours, que si ils n'existaient plus, nous déprimerions. Bien profond.

Et puis il y a ces gens, ces rebelles, que l'on ne trouve ni sur FB, ni sur TW, ni sur HC.... Des "antisocial" j'aime dire. Alors, c'est quoi leur problème à eux? Pourquoi ils veulent pas faire comme tout le monde? Tu as ceux qui trouvent que cela n'a "aucun intérêt", ceux qui veulent garder leur "intimité", ceux qui trouvent que c'est "une perte de temps".
Je suis de ceux qui pensent  que ces rebelles sont en fait des "faux rebelles". Ils meurent d’envie de faire partie de la grande sphère "Réseaux Sociaux" mais n'ont soit pas le courage, soit ils ont trop dit que ca ne les intéressait pas, et ne peuvent rebrousser chemin aujourd'hui...

J'ai envie de me couper de tout cela...

Envie de dire stop.

Mais je n'y arrive pas.

Ça t'arrive de te réveiller le matin, et de n'avoir envie de parler à personne? Plus les heures passent, plus tu es exaspéré par les gens qui sont autour de toi. Tu sais, ce sentiment de ral le bol de la société. Ca m'arrive, parfois. Pas envie de contact humain, pas envie d'échanger, pas envie de demander, ni de répondre.
Pourtant, même ces jours là, j'ouvre ma mailbox, je check mon Twitter, je vais piner quelques pictures et je shoot pour instagram.

Alors WTF? OUT le contact humain, et IN le contact virtuel?

Si on est pas assommé avec tout ca..!

C'est là que je me suis rendue compte que le terme Antisocial n'existait plus. Même dans notre jour le plus ronchon, le jour où on veut se couper des gens, du monde et filer tout droit vers la stratos, on n'y arrive pas, on ne peut pas, on a toujours une main posé sur notre vie virtuelle. A jamais.

Byebye Antisocial, welcome to Fake Life...

Petit jeu trouvé sur http://web-tech.fr ... Quel DataSexuel es-tu?

Alors, quel est ton résultat? =) Moi je suis une DataLover, ca va je sauve l'honneur... :)

0 réactions: