Vis ma Vie ... de stagiaire (conseils pour recherche d'emploi)

Chers lecteurs, chers stagiaire, chers tuteurs... Aujourd'hui, pour vous, Vis ma vie de ....... stagiaire. Oui, vous aurez la chance de découvrir le quotidien d'une stagiaire marketing au sein d'un grand groupe français, une stagiaire qui compte dévoiler les coulisses de ce dur métier, pour votre plus grand plaisir. Pour des questions d'annonimat, Mlle Stagiaire aura le visage masqué, la voici qui arrive.... on applaudit..


{applause}


Super site coquin pour trouver un stage ou plus si aff- ;)
 www.jesuisbonne.fr
Etudiante en 5 ème année de commerce international / marketing / communication, la stagiaire aime la vie, les voyages, l'amour et l'odeur de l'essence. Elle vit dans un 89 m² (conformément à la loi carèze, toi même tu sais) au sud de la banlieue parisienne. Tous les jours, la stagiaire va à son stage. Cette année, elle n'a pas eu beaucoup de difficultés à en trouver un d'ailleurs. Au total, 6 entreprises dont 5 côtés en bourse lui demandaient gentillement de devenir leur "petite stagiaire", toutes dans le même domaine. Elle, en femme raisonnable, a choisi l'entreprise qui payerait le mieux et ferait bien sur le CV. Donc un stage bien rémunéré, dans une boite qui a de la gueule, à une demi-heure de chez elle. Elle nous raconte:

"Je suis très contente de mon stage, je pense que ma boss est géniale et que mes collègues sont trop fun."

Mais la stagiaire embellit la réalité et cela se ressent dans son discours. Elle supporte difficilement de travailler 10 heures de plus que son boss par semaine et de gagner 2000 euros de moins. A 24 ans, elle veut un job dans lequel elle n'entende plus "c'est la petite stagiaire qui a fait le PWP" ou "ba va voir la stagiaire, elle doit savoir comment fonctionne le fax" (quoi..??? le fax existe encore? et oui mes chers amis, moi aussi j'ai été étonné ;))
Vous l'aurez compris, c'est le syndrome de la find'étudinite.

Job de rêve
Une seule solution s'offre a la stagiaire, trouver un job au plus vite, un vrai!
Et là, les choses se corsent. Plus elle discute avec ses camarades eux aussi toujours dans la find'étudinite, plus elle se rend compte que les postes sont limités et que la concurrence est rude. Les jeunes sont bardés de diplômes et veulent tous un job de rêve. Dans ce monde cruel, il faut sauver sa peau, et ceux, intelligement.


Voici 4 étapes très utiles dans ta nouvelle recherche d'emploi:

- Refais ton CV, fini le CV d'ado, avec des fautes et une photo digne de tes plus belles années (17/18 ans), place à un CV remasterisé (sais pas trop ce que ca veut dire mais ca fait bien) avec une trame facilement modifiable car ce CV sera modifié selon le type de poste auquel tu postules. La picture devra être pro, en chemise sobre ou top classy pour les filles, pas de boutons, pas de boucles d'oreillers achetées au marché, il faut que tu paraisses adulte, même si ce n'est pas le cas.



. La lettre de motivation personnalisée. Non mais tu croyais quoi là? Qu'on allait t'embaucher avec tes "Actuellement en fin d'étude de <Master 2 Super Génial en Marketing> <Option: Mitonnage> dans les affaires, je me permets de vous déranger car je m'excuse de vous demander un boulot car j'ai des diplôme et pi c'est tou..." Et hop, poubelle..! Ba oui, les RH sont des jeunes maintenant, voire même des stagiaires (lol), ils ont eu les mêmes cours que toi et connaissent la chanson. Donc tu devras mettre en avant tes qualités et expériences qui correspondent au poste, tu parles de la boite, tu fais un peu d'éloges et tu montres que tu as lu l'annonce et au minimum la page "Historique" du site web de l'entreprise. Donc fini le publipostage de lettres de "motivations"pour chopper un stage quel qu'il soit, aujourd'hui, tu cherches un job, un truc qui va durer plus de 6 mois et qu'il va falloir que tu aimes faire.


- Trouver ton truc à toi: Il y a surement un secteur qui te plait plus qu'un autre. Peut-être que tu rêves d'un truc mais que tu n'oses pas, il faut tenter!! Ne crois pas que l'on va venir te chercher. C'est toi qui va te battre pour avoir ce que tu veux. Le job, il doit te plaire, tu dois être heureux de le faire, si c'est pour faire le marketing de bouches d'aération ou de tuyaux d'arrosage, et que c'est pas ton truc, ne perd pas du temps à postuler. Ne soit pas hypocrite: ne postule pas à chaque annonce dont le titre est "assistant marketing" sans avoir décortiqué le contenu (je sais que la fac t'a rendu plus flémard que tu ne l'étais mais quand même), imagine ce que cela pourrait être au quotidien comme job et après avoir bien compris le poste dans son ensemble GO: CV + Lettre NIKEL! Après avoir postuler, n'attend pas comme un kéké que l'on t'appelle. Prend le téléphone et passe des coups de fils. As-tu une idée du nombre de candidatures pour ce poste..? Tu risquerais d'être surpris... Donc accroches-toi et fonce!

- Point ultra-important: Prépare tes entretiens. Ne crois pas que ta simple personnalité devrait suffire. Non non non. Il faut te vendre, même au mec du Pôle emploi qui en a rien à battre, il faut que tu lui donnes une motivation pour qu'il te trouve un job. Alors secoue-toi. Une nana qui attend patiemment qu'on lui pose des questions sera jugé comme timide, ne sachant pas prendre des initiatives, un bébé quoi, par contre, une nana qui parle trop, c'est encombrant, chiant et puis, elle risque de dire plus de bêtises qu'elle ne devrait, un boulet quoi, donc trouve le juste milieu. Cible bien les expériences. Ne gonfle pas le truc que t'as fait au collège et que tu appelles du "bénévolat". Rend toi compte que la personne en face de toi a peut être 10 ou 20 ans d'expérience et qu'elle n'aime pas être prise pour un poireau. Donc la vérité sera ton amie. En lisant ton CV, on voit bien que tu sors de l'école et que tu n'est pas expert, et ce n'est pas une honte! Donc n'ait pas peur de dire "je sais pas faire", et enchaîne avec "je veux apprendre" et tu verras, on te regardera d'un autre oeil.

Bref, on revient à la stagiaire. Elle a bientôt fini son stage ( plus que 3 semaines!!!) et qui as hâte, vraiment. Pour pouvoir s'installer, être indépendante et enfin être ce qu'elle aspire à être depuis le début de ces études...

En attendant, au lieu d'écrire son mémoire, elle écrit sur son blog.. :/

Any comments on that?

A lire aussi: L'open space m'a tué

3 commentaires:

  1. J'ai connu cette période moi aussi et j'étais bien contente quand j'ai obtenu mon premier vrai job! Après une première expérience, on aborde pas la recherche d'emploi de la même façon. Pour ma part, j'étais davantage sûre de moi et de ma valeur et ça aide beaucoup pour les entretiens notamment !

    RépondreSupprimer
  2. Quoi qu'on dise, un stage c'est hyper formateur et même si tu es un peu considéré comme le larbin de service, ça te prépare très bien à la réalité du monde du travail, où là tu n'auras plus droit à l'erreur. Bon courage pour la fin!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec vous, un stage est une merveilleuse expérience, et surtout, ca nous prépare bien pour la suite..:))
    On a le droit à l'erreur et on apprend beaucoup plus qu'à l'école..

    Cependant, j'ai déjà 5 stages longs de 6 mois à mon active, donc beaucoup d'expérience en faite ;))
    Et enfin, j'aimerais bien être prise au sérieux... les "ma ptite stagiaire", c'est chou, mais pas de mon age ;))

    merci pour vos réactions ! :

    RépondreSupprimer